Les Giacometti : une famille de créateurs à la Fondation Maeght

Imprimer

Samedi, 10 Juillet 2021 13:43

Cet été la prestigieuse Fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence offre au public l’exposition exceptionnelle de cinq créateurs de la famille Giacometti, Giovanni, le père et ses trois fils, Alberto, Diego et Bruno et Augusto, son cousin. Tous se sont illustrés dans les domaines de l’art: la peinture, la sculpture, la décoration d’intérieur, l’architecture. Ils s’y sont parfois croisés mais sont toujours restés unis dans une parfaite entente familiale. L’histoire de cette famille originaire de Suisse s’étend sur un siècle, l’exposition commence avec Giovanni en 1888 et finit avec Diego en 1985.

Cette exposition événementielle sous l’impulsion de Peter Knapp, commissaire d’exposition, met à l’honneur les deux peintres Giovanni et son cousin Augusto dont les œuvres n’ont jamais été présentées en France. Elle fait le lien avec Bruno, l’architecte et les créations parfois à quatre mains de Diego et Alberto et les objets décoratifs où chacun d’eux excelle et termine sur les œuvres emblématiques d’Alberto Giacometti.

Il y a des familles de musiciens, découvrons maintenant la famille Giacometti, celle de créateurs d’art moderne racontée par leurs œuvres, mise en scène par Olivier Gagnère avec toute la précision des recherches et l’œil du célèbre photographe Peter Knapp. L’art de père en fils et plus…en toute amitié avec la famille Maeght.

Exposition


Deux sculptures le Cube et l’Objet invisible d’Alberto Giacometti ouvrent l’exposition.

En pénétrant dans la salle dédiée à Giovanni, après la découverte de son autoportrait 1888, nous nous trouvons au milieu de paysages de montagnes de Suisse et de tableaux de scènes familiales, Sous le Sureau 1911 et les jeux de lumière et de couleurs.,

 

Exposition

 

En découvrant les peintures de Giovanni, nous suivons l’histoire de la famille comme on feuillette un album, en effet sa femme Annetta et leurs quatre enfants lui servent de modèles. Giovanni peint des scènes de leur enfance, Alberto et Diego se baignant au bord d’un lac, et Au bord du lac, 1921,

Il s’en dégage une impression d’harmonie avec la nature, les corps des jeunes adolescents sont détendus, les couleurs sont douces avec des reflets de lumière. On ressent beaucoup d’amour paternel dans ces peintures.

Exposition


Ce tableau champêtre fait penser au déjeuner sur l’herbe de Manet, mais il n’est en rien semblable, les enfants sont surpris et immortalisés dans leur nudité esquissée, ce moment tout simple, idéalement bucolique est comme suspendu dans le temps, le tableau vient du musée de Neuchâtel. Il est intéressant de remarquer l’évolution des techniques de Giovanni, d’un tableau à l’autre d’abord des griffures, des petites touches puis des aplats de couleurs vives et toujours la recherche de lumière.

Une grande salle présente ensuite les œuvres d’Augusto, son cousin le plus célèbre des artistes suisses du début du XXème siècle. Originaire de Stampa il eut une place de premier plan dans l’art moderne, il part jeune à Munich, puis Paris, Florence, revient souvent à Stampa son village natal. C’est aussi un oublié de l’histoire de l’Art moderne de la Suisse un pionnier de la peinture non figurative et un grand coloriste.

Cette passionnante histoire de famille se raconte au fil des salles et des œuvres.

L’histoire des fils commence avec le plus jeune Bruno, architecte, proche du Bauhaus, il réalise des maisons individuelles, des édifices publics, les plans de la salle de sports de Zurich, Hallenstadion. Construit le pavillon suisse de la Biennale de Venise en 1952, des églises, hôpitaux, habitations… Il fut un des architectes suisses remarquables de l’après- guerre. Des plans, des maquettes en témoignent. Commissaire d’expositions de son père et de ses frères, il a contribué et s’est consacré à la préservation de la création artistique de sa famille et à la création de la Fondation Giacometti, il meut à 105 ans.

 

Exposition

 

Nous rentrons petit à petit dans l’intimité entre la famille Maeght et les liens amicaux tressés avec Alberto et Diego. Dans un espace cloisonné en forme de carrousel découvrir des objets décoratifs réalisés sur mesure, pour la première fois sortis du Mas Bernard, lieu de vie de la famille Maeght…une coiffeuse avec oiseau et tabouret… un miroir de Diego…un lustre du salon d’Alberto…

 

Exposition

 

Une salle entière présente les meubles-sculptures d’art de Diego avec une prédominance pour ses créations animalières, bestiaire-souvenir de la nature et des espèces entourant la maison familiale et les montagnes de Suisse.

 

Exposition

 

La salle finale en apothéose, présente de grandes sculptures d’Alberto, des dessins préparatoires si importants pour lui, les sculptures plates, homme et femme, femme cuillère, tête cubiste, les différentes étapes expérimentales, Tête de Diego au col roulé, chien dans l’atelier, auquel il se compare, les femmes de Venise, l’homme en marche !

 

Exposition

 

Ne pas hésiter à tourner autour des sculptures à les regarder sous différents angles vous ferez des découvertes.

 

Exposition

 

Pourquoi ne pas terminer la visite par le parc et son café où les chaises, tables, bar sont signés Diego Giacometti, de même que les bancs, les poignées…A la Fondation Maeght tout parle et rassemble des deux frères Alberto et Diego, comme ils l’ont été dans la vie avec un travail parfois à quatre mains.

Ce thème inédit, ce parcours des œuvres des créateurs Giacometti, tout en situant leur attachement viscéral à Stampa, à leur village de Suisse, leur entraide familiale, permet de mieux comprendre comment cette nature sublimée participe à leur création. Chacun des cinq trouve sa place dans l’histoire de l’art de la Suisse et l’art moderne.

Brigitte Chéry

Photo copyright Béatrice Heyligers

Fondation Maeght, 623 chemin des Gardettes 06570 Saint-Paul-de Vence Ouverture tous les jours 10h à 18H Juillet-août jusqu’à 19h
Exposition jusqu’au 14 novembre 2021

Tel 33(0)4 93 32 81 63