Donation de « La Piscine » d'Henri Matisse à la ville de Nice.

Imprimer

Mardi, 19 Avril 2011 08:44

Cette œuvre monumentale, formée de deux panneaux de céramique de 8.5 m de long sur 2 m de hauteur sera installée en 2012, dans le cadre de grands travaux de réaménagement des espaces d'accueil du Musée Matisse de Nice.

 

Une donation importante à plusieurs titre.

D'abord il s'agit d'une œuvre majeure réalisée par Matisse dans les dernières années de sa vie, en 1952, à Nice, sous la forme de gouaches découpées, destinées à être réalisées en céramique et qui se trouvaient épinglées sur les murs de son appartement au Régina à Cimiez.

piscine

Ensuite, cette donation marque heureusement la fin d'une longue mésentente entre la famille Matisse et la ville de Nice. Mésentente dont nous avions pu mesurer la profondeur lors d'une rencontre avec Pierre Matisse dans sa galerie à New York, un peu avant sa mort. Nous venions pour décider le célèbre marchand, fils du peintre, à participer à la foire Internationale d'art contemporain Art Jonction, alors en plein essor. A notre grand effroi, Pierre Matisse froissé avec le conservateur de l'époque, avait évoqué un possible retrait de la donation d'origine au musée Matisse, menace qu'il n'a heureusement jamais mise à exécution...

Comme l'a souligné le Député Maire Christian Estrosi, artisan de ces nouvelles relations de confiance avec les héritiers actuels, le petit fils Claude Duthuit, toutes les donations depuis cette période se sont faites au profit de l'Etat et non au musée de Nice, privant celui-ci d'une dynamique à laquelle il était pourtant destiné.

La concurrence entre les villes et entre les musées étant de plus en plus vive, le Musée Matisse du Cateau-Cambresis (Nord) a profité de la situation et possède 170 œuvres de Matisse...

Enfin, pour « La Piscine » Matisse s'est inspiré de nageuses de la piscine de l'Hôtel Eden Roc au Cap d'Antibes. Les formes bleu, les motifs aquatiques sur fond blanc sont en correspondance avec le fameux « Nu Bleu IV » si souvent reproduit, marquant l'ancrage du travail de Matisse dans le contexte de la Côte d'Azur.

Cette donation inaugure une nouvelle ère pour un Musée dirigé par Marie-Thérèse Pulvénis de Séligny, créé pour rassembler « un ensemble harmonieux et cohérent, permettant de suivre la démarche et les différentes recherches du Maître ».


Christian Depardieu