SAGESSES VIVANTES ou SAGESSES PRATIQUES ?

Imprimer

Lundi, 02 Décembre 2013 15:05

La visée de ces collections, « Sagesse vivante » comme « Eyrolles Pratiques » est ouvertement pédagogique, chaque ouvrage est prévu pour introduire le profane ou l’amnésique à un courant de pensée. La structure de chacune des collections est définie pour en faire des outils de connaissance et des instruments pratiques.

« Philosopher avec les évangiles » de Eric Oudin se présente comme une série de réflexions à partir de textes qui peu ou prou, directement ou par les longs détours par lesquels l’histoire confronte remet en fonctions les idées, ont contribué à divers courants de nos cultures. « L’objectif de cet ouvrage est de confronter des passages des Evangiles à la tradition philosophique. Cette confrontation n’est ni un affrontement ni un rapprochement, bien qu’à l’occasion, elle puisse être l’un ou l’autre. » écrit l’auteur dans son introduction.

 

Ainsi, le chapitre « Les paraboles du Christ » permet de traiter de la question : « En quoi les mythes et les légendes nous aident-ils ? » ; un autre « Les marchands du Temple » : Peut-on faire commerce de tout ? Ou bien « La femme adultère » : « Comment juger les autres ? ». Et aussi, « Rendre à César ce qui est à César » pose la question « Qu’est-ce qu’être laïc ? ».

La collection Eyrolles pratique, comme l’indique les titres des ouvrages, procède autrement : 150 brèves citations sont chacune commentées en une page, et cette méthode, par son pointilliste et les superpositions et recoupements qu’elle autorise, permet aux auteurs de dresser un tableau assez vivant et nuancé des sujets abordés. Il est vrai que, pour dire la chose de façon schématique, la distance intellectuelle demande pour passer de la norme occidentale au Tao une gymnastique acrobatique. Deux mondes perçus autrement, bien que certains esprits aient jadis été plus voisins que nous le sommes : Héraclite d’Ephèse aurait sans doute mieux compris Lao-Tseu. Tout homme de respectable culture a acquis à l’occasion une vague idée de ce qu’est l’indouisme ou le taoïsme, mais il s’agit en général d’une connaissance très fragmentaire et plutôt superficielle. La réflexion engagée par ces lectures ardues nous permettra une approche plus précise et (un peu) plus vaste.


Marcel Alocco


Philosopher avec les évangiles

Eric Oudin, préface A. Comte-Sponville. Eyrolles, coll. Sagesse vivante, 2013


Citations Taoïstes expliquées

Marc Halévy. Eyrolles Pratiques, 2013


Citations hindoues expliquées

Alexandre Astier. Eyrolles Pratiques, 2013