Littérature

Vietnam-Québec et retour

PDFImprimerEnvoyer

Le mot « ru » n’est pas un mot vietnamien mais un mot français qui signifie « petit ruisseau ». Kim Thúy l’utilise une fois dans son roman : lorsqu’elle se remémore une vieille femme, « tellement vieille que la sueur coulait dans ses rides comme un ru qui trace un sillon dans la terre. » S’esquisse une métaphore : le ru serait l’élan vital qui a permis à la narratrice et aux siens, avec des milliers d’autres boat people, de fuir le Vietnam communiste et d’arriver saine et sauve au Canada.

Lire la suite...

 

La vie lourde

PDFImprimerEnvoyer

« Etre enfant, c'est croire que le monde ressemble à ceux qu'on aime »

Tony Duvert

L'art est le plus sûr chemin vers la misère et la folie. C'est particulièrement vrai pour la littérature. Tant la nécessité de dénuder ses entrailles laisse sans repères. C'est souvent les deux, les trois. Misère psychique, misère du corps, misère matérielle s'additionnent. On frime au Deux Magots, on meurt sur un matelas prêté. C’est le cas de Sagan. Ou plutôt on crève. C'est le cas de Tony Duvert. Gilles Sebhan le note magistralement dans L’enfant silencieux :

Lire la suite...

 

Voix du Basilic

PDFImprimerEnvoyer

couverture(28 entretiens avec  : Olympia Alberti, Marcel Alocco, Marie Claire Bancquart, Jean-Marie Barnaud, Daniel Biga, Serge Bonnery, Michel Butor, Michel Cosem, Daniel De Bruycker, Charles Dobzynski et Colette Deblé, Sylvie Fabre G., Claudine Galea, Michaël Glück, Bernadette Griot, Werner Lambersy, Henri Maccheroni, Jean Mailland et Anna Prucnal, Marcel Migozzi, Martin Miguel, Raphaël Monticelli, Bernard Noël, Florence Pazzottu, René Pons, Leonardo Rosa, Paolo Ruffilli et Fabio Scotto, Michel Séonnet, Yves Ughes, Martin Winckler.)

Soumettre à la question, terme de torture. Poser des questions, au nom de quel savoir présupposé ?

Lire la suite...

 
 

Propos autour de l’histoire…

PDFImprimerEnvoyer

couverture« Le choc des deux Espagne » est un livre de matière pour l’histoire plus qu’un livre d’histoire. Né en 1938, sur la route, pendant la « retirada », l’auteur après un retour en Espagne, à sa majorité revient s’établir en France. Quelques témoignages venus des deux camps lui permettent de comprendre que chacun d’eux a écrit une histoire différente.

Lire la suite...

 

Pierre Molinier, Notes cironstanciées relative à l'article paru dans "performArts" n°9

PDFImprimerEnvoyer

 

Pierre Molinier
par Alain Oudin

Notes cironstanciées relative à l'article paru dans "performArts" n°9 :

Lire la suite...

 
 

Page 2 sur 4