Artistes

Vallis Aurea (Vallée d’or), après l’or, la céramique

PDFImprimerEnvoyer

Vendredi, 18 Mars 2011 17:04

Marc Alberghina avait 7 ans lorsqu'il découvre l’univers de la céramique et des potiers omniprésents à l’âge d’or de Vallauris. La poterie culinaire industrielle fut depuis le XVe siècle (et peut-être avant), la principale activité de la cité. Au XXe, sous l’impulsion des Capron, Portanier, Collet, etc., elle devient œuvre d’art.

Lire la suite...

 

Jean-Claude Fraicher : Portraits de regard

PDFImprimerEnvoyer

Vendredi, 18 Mars 2011 16:53

Par un réflexe naturel, notre regard se pose en priorité sur les yeux de celui qui nous fait face, probablement pour évaluer le danger. Le photographe intercale un objet (un objectif) entre son regard et celui de l’autre, comme pour éviter cet affrontement direct. La caméra donne à Jean-Claude Fraicher l’aisance nécessaire pour séduire instantanément et obtenir ce qu’il cherche : une vérité, une franchise d’être, un regard authentique : « Il faut travailler très vite, ne pas ennuyer… Continuer une conversation ».

Lire la suite...

 

Paolo Bosi : l’Arte Scevra

PDFImprimerEnvoyer

Vendredi, 18 Mars 2011 16:27

Paolo Bosi est un sculpteur singulier. Il prête une attention particulière aux objets sans importance, qui n’imposent pas leur présence, aux petites choses sans prix, sans connotation de valeur. Des petits riens comme ce petit fil de fer rouillé trouvé par terre, juste un peu façonné par des mains humaines.

Lire la suite...

 
 

Jean Genet aurait 100 ans cette année…

PDFImprimerEnvoyer

Vendredi, 18 Mars 2011 15:28

Délicatesse de souvenir d’un ami, devoir de mémoire.

Antoine Bourseiller, qui a bien connu Jean Genet, a mis en scène au Théâtre National de Nice en 2004, Le Bagne, pièce commencée en 1958 et restée inachevée. Il présente en cette année anniversaire de sa naissance, une adaptation théâtrale de son premier roman Notre-Dame-des-Fleurs.

Lire la suite...

 

Edson Castro, Les figures de l'ombre

PDFImprimerEnvoyer

Vendredi, 11 Mars 2011 17:20

« La lutte avec l'ombre est la seule lutte réelle. Lorsque la sensation visuelle affronte la force invisible qui la conditionne, alors elle dégage une force qui peut vaincre celle-ci, ou bien s'en faire une amie. »

Gilles Deleuze

Ouvrir le visible. Inciser dans ses failles une part de réel. Verser sur ses formes quelque gouttes de sensation pure. L'affoler. Le rendre tangible, palpable, malléable. Puis le laisser reposer un instant. L'espace d'une ombre. Non pas dessiner des formes, mais faire émerger des masses, des zones de tensions, des plans, des mouvements.

Lire la suite...

 
 

Page 7 sur 12