Patti Smith : Dream of Life

PDFImprimerEnvoyer

Patti Smith

 

 

 

Chanteuse rock à l’univers poétique si dense, Patti Smith expose diverses œuvres réalisées entre 1967 et 2007 à la Fondation Cartier.


Accueilli par la voix litanique et écorchée de cette artiste et musicienne, figure de la scène punk rock new-yorkaise, l’on s’étonne du flou si particulier des photographies réalisées avec un Polaroïd Land 250, qui donne son titre à l’exposition. Qu’il s’agisse des pantoufles de Robert Mapplethorpe, qui fut son compagnon, du lit de Virginia Woolf, dont elle admire la poésie ou de la machine à écrire d’Hermann Hesse, chaque cliché apparaît comme un fragment de temps, un moment capturé en noir et blanc. Les images sont ici chargées d’affects. L’on peut voir la rivière où s’est noyée Virginia Woolf, un autoportrait méditatif, un cheval solitaire, une guitare abandonnée sur un sofa…

 

 

Patti Smith


En explorant les arts visuels, les collages, les dessins, comme l’écriture à travers la composition de chansons ou de poèmes, Patti Smith développe un univers où résonnent les thèmes de la solitude et de l’errance. Son écriture est fortement marquée par l’influence d’Arthur Rimbaud et de William Burroughs. Récemment, elle a publié chez Christian Bourgois un recueil intitulé Présages d’innocence. Ces poèmes traduisent sa vision du monde, entre hymnes et paroles de chansons. Parfois, leur forme incantatoire évoque le monde tourmenté de William Blake.

 

Patti Smith


Patti Smith

Egalement programmatrice des soirées Nomades, l’artiste qui a grandit dans le New Jersey, rendra hommage à Virginia Woolf, le 28 mars 2008, en lisant des textes de l’écrivain anglaise accompagnée au piano par sa fille Jesse. On pourra l’entendre en concert acoustique avec les membres du Patti Smith Group, Lenny Kaye et Tony Shanahan le 6 avril. Son univers musical, nourri par Velvet Underground, Joan Baez ou Jimi Hendrix fait habilement fusionner une écriture mélancolique avec l’expérience du rock. C’est avec passion qu’elle condamne la guerre en Irak, affirmant son pacifisme. Quant à la librairie de la Fondation Cartier, celle-ci deviendra pour un temps la bibliothèque personnelle de l’artiste. Ses choix de livres, de disques, de films et d’objets permettront aux visiteurs de pénétrer la richesse de son univers.

 

 

 

par Isabelle Doleviczényi



pattismith.net
Land 250, exposition de Patti Smith
28 mars- 22 juin 2008 Fondation Cartier pour l’art contemporain
261 boulevard Raspail, 75014 Paris
M° Raspail - Tel : +33 (0) 1 42 18 56 50