Après tout, si ça marche...Whatever Works de Woody Allen

PDFImprimerEnvoyer

Nouveau défi de Daniel Benoin avec Michel Boujenah dans le rôle joué par Larry David

C'est en travaillant à la mise en scène de la Tondue de Chartres*, l'an dernier, utile soucis de mémoire et recul sur ces événements, que l'idée de proposer une trilogie de comédies adaptées du cinéma est venue à l'esprit de Daniel Benoin.

D'abord Whatever Works de Woody Allen qui sera créé au Théâtre National de Nice le 13 mars. Puis Joyeuses funérailles, Death a funeral de Frank OZ, l'an prochain et ensuite To be or not to be de Ernst Lubish sans doute avec Jean Dujardin et Alexandra Lamy (impératrice Eugénie dans Le Rattachement).

 

Créer une pièce typiquement française d'après le film de Woody Allen, c'est le défi que lance donc ce printemps Daniel Benoin. Pour le rôle du vieil homme aigri, bougon, grosse tête et misanthrope qui a tout raté, y compris son suicide, Boris, dans Whatever Works, c'est Michel Boujenah qu'il voulait absolument après la tournée de son spectacle Enfin Libre. Plus aucune référence américaine dans l'écriture de son adaptation, noms, vocabulaire, thèmes d’intérêts,tout est différent. Et pour l'adaptation au théâtre, les changements de lieux étant limités, la gageure est de garder la fluidité du film sans faire du cinéma.

TNN

Dans cette comédie, j'ai découvert explique t il que le texte ne marche qu'avec la situation, j'ai donc gardé les situations. Ce film finalement très théâtral c'est une histoire de désordre amoureux qui se termine par une remise en question de la société telle quelle est. Et si, dans cette société de merde comme il ne cesse de le répéter, il y a des moments de plaisir, pourquoi sans priver. Après tout , si ça marche! Tel est le nouveau titre.

A découvrir donc, Maurice, sous son nouveau prénom, interprété par Michel Boujenah, et Nora Arnezeder dans le rôle de Mélodie, qui était joué par Evan Rachel Wood. Mais arrêtons-là, les références américaines et attendons d'en découvrir les saveurs françaises.

Daniel Benoin est familier des spectacles intimistes et légers aussi bien que des grandes mises en scène, des réalisations pour la télévision, des opéras (Nabucco en Corée), de même que des adaptations de textes étrangers, l'écriture et la traduction de nombreuses pièces de théâtre. Nul doute qu'il va encore nous surprendre.

Après sa création et trois semaines au TNN, Après tout, si ça marche...sera présenté au Théâtre Marigny et diffusé à la télévision.

*Des jours et des nuits à Chartres, de Henning Mankell


Brigitte Chéry



Théâtre National de Nice Du 13 mars au 10 Avril 2012. tel 04 93 90 90

Représentations au Théâtre Marigny, Paris, à partir du 17 avril 2012