Les Pensées secrètes seraient-elles notre dernier refuge ?

PDFImprimerEnvoyer

L’adaptation théâtrale du livre de David Lodge, Pensées Secrètes, au Théâtre Montparnasse marquera la saison. Une jeune romancière (Isabelle Carré) se rend dans une éminente université anglaise. Elle y rencontre le spécialiste de l'Intelligence artificielle et des sciences cognitives (Samuel Labarthe). S'engage un jeu de séduction à travers des dialogues savants. Serait-il un subterfuge pour mieux sublimer le langage des corps ?

 

 

affiche

David Lodge nous plonge une fois de plus avec délectation dans un milieu qu’il connaît bien, celui très british des grandes universités. Ici, il est question d’une romancière, fragilisée par un récent veuvage qui débarque à l’Université de Cheltenham. Elle fait la connaissance du directeur du département des sciences cognitives, séducteur invétéré avec qui s’établit un dialogue réciproquement intéressé. La jeune femme en quête de sens, soutient la thèse de l’existence d’une âme tandis que son contradicteur adopte une attitude théorisante. Quoi qu’il en soit, elle tente d’exploiter cette première approche basée sur les échanges intellectuels jusqu’à ce que l’appel de la chair soit plus fort !

Le propos pourrait paraître banal mais l’auteur fait œuvre originale en alternant échanges verbaux et monologues : elle écrit son journal intime sur ordinateur tandis qu’il enregistre ses pensées sur un dictaphone. Une deuxième partie de ping-pong se joue entre eux jusqu’à ce qu’ils découvrent leurs pratiques réciproques, questionnant leurs secrets et non-dits. La grande ingéniosité de cette adaptation repose sur l’extrême fluidité du triangle mise en scène-scénographie-décors qui abolit les frontières entre les deux espaces-temps, à travers un jeu de portes coulissantes et de vidéos suggestives. Le spectateur est le seul complice de tous les instants et se délecte des situations de fait vaudevillesques.

Spectacle

La pièce prend toute sa dimension avec ce duo-là. Les deux admirables comédiens sont au diapason ; ils ont en commun un jeu nature, jamais forcé, tout en subtilité et nuances de tons. Samuel Labarthe enveloppe son professeur d’un tel charisme avec cette auto-dérision sans cabotinage, qu’il nous attendrit malgré ses réflexions machistes et suffisantes. Quant à Isabelle Carré, elle nous rappelle, dès sa première scène, que l’on a affaire à une grande comédienne. Celle qui aime les mots, les réciter, les restituer dans leur complexité ou leur beauté, au plus proche de leur essence, pour partager avec l’autre un instant d’éternité.


Aurèle M.



 

PENSEES SECRETES

Distribution : De David Lodge, adaptation Gérald Sibleyras, mise en scène Christophe Lidon. Avec Isabelle Carré et Samuel Labarthe

Théâtre Montparnasse

31 rue de la Gaîté 75014 PARIS

M° Gaîté ou Edgar Quinet www.theatremontparnasse.com

Prix des places : 52€ (carré or) / 48€ / 35€ / 18€ - Collectivités : 40€

Pour plus d’informations : http://www.theatremontparnasse.com/