I M A G O

PDFImprimerEnvoyer

Isabella Genovese Francesca Manetta Claudia Valla
Coccodrilli a Manovella

IMAGO

[…] Ces derniers naissent sous forme de larve ou de chenille, privés d'ailes et d'organes reproductifs, parfois privés de pattes et d'yeux. Après avoir subi un certain nombre de mues (c'est-à-dire après avoir renouvelé plus d'une fois son exosquelette) et avant de devenir adultes, ils passent par une étape intermédiaire (chrysalide) dans laquelle ils sont immobiles, ils ne se nourrissent pas et parfois ils sont enfermés dans un cocon. Pendant cette étape a lieu une complète réorganisation des organes intérieurs, à la fin de laquelle l'adulte ou "imago" (image en latin) sort de l'involucre qui renfermait la pupe et débute sa la vie d'adulte généralement prêt à la reproduction. (Dictionnaire)

 

IMAGO est la dernière phase, l'étape du procès de transformation où l'on voit la chenille se changer en papillon. Dans ce contexte, le mot Imago prend, en représentant tout le parcours de changement, une valeur symbolique.
Il s'agit bien de transformation, d'être en devenir : l'objet de notre quête est un point de vue où métamorphoser veut dire grandir, devenir soi-même, s'approprier sa propre image. Du moment qu'il n'est pas possible de définir exactement quel papillon sortira du cocon (puisqu'il n'existe pas de parcours prédéfini) nous donnons une multiplicité de transformations, une multiplication des procès qui représentent la subjectivité de chaque changement. Chaque élément de l'installation représente un remaniement, qui a une vie en lui-même, mais prend sens en rapport aux autres pièces.
Le projet IMAGO commence à NICE avec une installation pensée et réalisée pour la Galerie Depardieu.
La salle se présente comme l'installation des spécimens de sa récolte dans le cabinet d'un entomologiste, ou comme un " wunderkammer " (cabinet de curiosités). Les boîtes contiennent chacune la chenille, la chrysalide et l'imago (adultes) de diverses espèces, alternant des formes naturelles et d'autres plus conceptuelles. Chacun des objets singuliers étant une allusion ambivalente au travail du scientifique et de l'artiste.
L'installation IMAGO est une composition variable, composée d'une série extensible d'objets.

Traduit de l'italien par M.Alocco