Les deux font la paire… ou pas !

PDFImprimerEnvoyer

Le Frac Aquitaine expose dans sa galerie des anciens hangars portuaires de Bordeaux une exposition qui est presque un modèle du genre.

 

Au premier abord, un vrai bric à bac.

frac

Où se côtoient le mémorial of The victims of Guantanamo Bay ( réponse de Gianni Motti au Mémorial des victimes du 11 septembre 2001), les danseuses jumelles se faisant face de Ryan Gander ( Out of sight), se succèdent les images stéréoscopiques de Jean Sabrier qui renvoient à l'oeuvre inachevée de Marcel Duchamp, Le grand verre, jusqu'aux sémillantes motocyclettes jaunes de Gabriel Orozco,Until you find another Yellow Schwalbe.

Puis, sous le titre Coup Double, la sélection prend tout son sens. Parce que chaque oeuvre, présentée par paire réelle ou virtuelle, contraste, complète, répond, fait écho à une autre image.

Recto-verso, parallèles, un jeu, totalement inégal, sur différents niveaux, différents registres, de la pure et simple comparaison à la véritable ambigüité.

Différents états des sentiments ou de la matière, comme Wasser und Eis: Dans un paysage hivernal, Roman Signer a accroché à deux troncs d'arbre une poche d'eau comme un hamac. Une fois gelée, il la décroche et la dépose au sol. Deux états, deux moments fugaces donc magiques.

Frac

Pourquoi alors sous son look-mobylette-du-facteur, ce vélomoteur jaune devenu “culte”, prêté par le Musée de Rochechouart ? Son propriétaire en a fait une série et raconte une histoire, son histoire, qui est aussi l’histoire d'une ville déchirée qui se retrouve 45 ans après la séparation et le rideau de fer. Berlin Est, Berlin Ouest. Tiens ! Dans les quartiers de la ville réunifiée, les mêmes vélos jaunes. Lorsqu’il en voit un à l’arrêt, l'artiste prend une photo “ en couple ” et laisse une invitation: retrouvons nous tous pour un grand rassemblement. Il multiplie les repérages, imagine des centaines de vélos jaunes réunis pour recoller les morceaux. Le jour dit… ils sont … trois… lui et un “couple". A croire que les choses sont rentrées dans l’ordre que la plaie est déjà cicatrisée. 1995 La vie suit son cours.

L’artiste a-il perdu son temps ? Nous fait-il perdre le nôtre… ou pas !

Exposition à voir absolument, pour ceux qui s’interrogent ou doutent encore du rôle de l’artiste et de l’art dans la cité.

A voir en famille, avec ados, pour ouvrir le dialogue autour des vidéos de Rineke Dijkstra: l'artiste néerlandaise pose ses caméras au bord des pistes de danse de deux discothèques, l'une à Liverpool, l'autre à Zaandam et laisse les jeunes s'exprimer - en vis à vis ou côte à côte - par la danse et le geste naturels. La succession des portraits et des postures finit par dessiner le profil d'une génération timide, aguicheuse, libre, terriblement fragile et en danger.

frac

Artistes présentés:

Dove Allouche, Pauline Bastard, Ulla von Brandenburg, Rineke Dijkstra, Hans-Peter Feldmann,
Ryan Gander, Gilbert & George, Dominique Gonzalez-Foerster, Jane Harris,
Bertrand Lavier, Mathieu Mercier, Gianni Motti, Gabriel Orozco, Jean Sabrier,
Margaret Salmon, Roman Signer, Haim Steinbach, Jeff Wall

Commissariat: Claire Jacquet

L'exposition du FRAC Aquitaine ( FRAC) donne lieu à des rencontres avec les artistes. Elle se déplacera dans la région avec vocation pédagogique.

frac

FRAC

Collection d'art contemporain

Hangar G2, Bassin à flot N°1

Quai Armand Lalande

33300 Bordeaux France

jusqu'au 21 avril 2012

Tél.05 56 24 71 36

www.frac-aquitaine.net


Marie Christiane Courtioux