BORDEAUX, EVENTO continue...

PDFImprimerEnvoyer

Pour ceux qui auraient manqué EVENTO, à voir d’urgence :

Trois expositions dites Racines, trois expositions clés pour comprendre les origines, les transformations historiques sociales et urbaines de la ville. Ces expositions ouvrent la porte sur l’avenir. Sur ces bases, quelle place, quelle société, quelle économie, quelle part dans la marche du monde ? Elles s’adressent tant au visiteur : « regarde comme ma ville est belle, curieuse, inattendue… », qu’au public local : « Maintenant, tu connais ta ville, comment la vois-tu demain ? Et après… » ?

 

 

Evento

Il était une fois demain” (Erase que sera)

Artiste, Arc en Rêve, centre d’Architecture, jusqu’au 18 décembre 2011

Evento

Lieu: Les Abattoirs, quai de Paludate

Michelangelo Pistoletto tente une préfiguration de son troisième paradis. Émergence d’un monde associant le premier paradis, celui de la nature et de l’innocence, à celui, actuel, des artifices, promis à sa perte. C’est l’utopie d’un monde en vrai partage, ouvert et durable.

Le scénario est écrit par Bruce Bégout, écrivain et philosophe. Il déploie ses épisodes sur une palissade circulaire, illustrés par les artistes invités ou sélectionnés, étrangers ou issus de Bordeaux, coordonnés par les commissaires invités STEALTH unlimited + Emil Jurcan.

L’histoire: 7 février 2030, la crise a finalement raison du capitalisme. Commence l’errance d’une groupe de survivants, sur un paquebot à la dérive, cherchant asile, se heurtant à la méfiance, à la xénophobie… retrouvant l’espoir, allant fonder une nouvelle colonie… Bref, le vieux thème de Fondation passant par et repartant de Bordeaux. L’occasion pour STEALTH de repérer quantité d’initiatives locales, les Castors de Pessac, la Fabrique Pola, Boboyaka, Projet Darwin, etc., tous adeptes de budget participatif, démocratie sauvage... embryons de ces nouvelles façons de vivre ensemble auxquelles aspire Pistoletto.

Commissaire:STEALTH.unlimited

François Ayroles - Adrien Demont - Havec - Camille Lavaud - David Prudhomme - Sandrine Revel - Guillaume Trouillard - dessinateurs de BD

Sainte Machine - John Bobaxx - Dellastrada - Fanny Garcia - Kolona - Moam - Jack Usine – graphistes

Isabelle Kraiser + Marc Pichelin – artistes

Bruce Bégout - écrivain

Dans le même périmètre,

Ici on travaille encore” donne la parole aux derniers employés des abattoirs promis à la fermeture fin 2011. Des hommes, des animaux, la mort, la promesse de la retraite anticipée et du chômage. Très saignant, très dur, très vrai.

Création photo-phonographique d’Isabelle Kraiser et Marc Pichelin, boulangeriebx.free.fr / ouledire.com

Evento

C’est à ce prix que nous mangeons du sucre”

Au Musée d’Aquitaine, Jusqu’au 23 janvier 2012

exposition dialogue inspirée de l’histoire locale, la traite négrière, pour la première fois évoquée sans tabou. Les artistes invités confrontent la société contemporaine à son passé esclavagiste, à tous les esclavages contemporains et les modèles économiques et politiques qu’ils génèrent.

Artistes: William Kentridge, Pascale Marthine-Tayou, Marzia Migliora, Wael Shawky, Michael Blum, Shilpa Gupta

Evento

Etrange et Proche”

CAPC Musée d’Art contemporain de Bordeaux, jusqu’au 12 février 2012

Dans la nef épatante de l’Entrepôt Lainé, l’exposition Étrange et Proche, réalisée en partenariat avec le Van Abbemuseum d’Eindhoven (The Netherlands, Pays-Bas) dresse les constats et pose les questions qui dérangent.

Quelles tensions naissent des dysfonctionnements de la vie en commun, dénoncés en 2007 par le philosophe Homi Bhabha au Van Abbemuseum d’Eindhoven, à l’échelle de la ville, à l’échelle du globe ? Quelles compétitions, animosités, naissent de ces nouveaux voisinages ? 23 artistes de cette collection engagée mettent en scène les sources de tensions qui polluent la vie en commun.

Evento

Laurent Mareschal et son tapis d’épices, Beiti, (la maison), fragile et volatil, évoque la condition de l’apatride (le peuple palestinien) condamné à n’avoir de maison que le souvenirs des odeurs.

Avec Wilhelm Sasnal, un polonais d’avant la chute du rideau de fer, un plan roulé en main, rêve de lendemains qui chantent ?

Ici, pas d’euphorie. Il n’y a de beau que la dimension exaspérante des regards sur une civilisation mondialisée, la nôtre.

Evento

Marjetica Potrc en hommage aux habitants de La Nouvelle Orléans sinistrée et leur typique maison “shotgun” avec récupérateur d’eau de pluie, croit pouvoir espérer : « Après l’échec de la version du “progrès”propre au modernisme du XXe siècle, revenir à une ancienne forme de sagesse dans les relations entre personnes et dans les relations de cause à effet, peut nous amener vers une nouvelle compréhension du développement durable et vers une réinvention par nous-mêmes du contexte urbain. »

Evento

Connaissance, ouverture, hospitalité: le musée d’Eindhoven, invité du CAPC de Bordeaux, avec ces images porteuses de réflexion, lance quelques pistes contre les animosités en tout genre.

œuvres architecturales de Marjetica Potrc, Dan Peterman, Yael Bartana et Artur Zmijewski, ainsi que celles d’Absalon, appartenant à la collection du CAPC. Différentes plates-formes présentent aux visiteurs des vidéos de Chto Delat, Daniza Dakic, Harun Farocki. La mezzanine est investie par des œuvres d’Akram Zaatari, Nedko Solakov, Aydan Murtezaoglu. Des œuvres historiques de Michelangelo Pistoletto trouvent leur place au sein de ce dispositif.

 

Evento

Marie Christiane Courtioux



 

Commissaires: Charles Esche, Galit Eilat.

Capc musée d’art contemporain de Bordeaux

Dans le cadre d’Evento 2011, rendez-vous artistique et urbain de Bordeaux

jusqu’au 12 février 2012