« Signaux Éoliens », œuvres de Takis au Palais Royal.

PDFImprimerEnvoyer

Quatre œuvres cinétiques, du sculpteur grec Takis Vassilakis, sont exposées du 29 juin au 29 août 2011 dans le jardin du Palais Royal, à l’initiative du ministère de la Culture et de la Communication.

takis

Quatre sculptures monumentales mobiles réalisées en 2006 par l’artiste Takis encerclent, en un carré imaginaire, le bassin central du jardin du Palais Royal. Pivotant sur un axe en métal noir, leur deux extrémités à la merci des forces aléatoires du vent et figurant des demi-boules de couleur primaire jaune, bleu, rouge, les distinguent du paysage environnant. Présentées par Frédéric Mitterrand - qui mentionne la longue carrière internationale de l’artiste – comme des totems du 21e siècle, des antennes telluriques et aériennes, elles impressionnent le visiteur : n’est-il pas mystérieux de voir se muer des objets lourds, mus par une force invisible ? Car, bien que proche du mouvement des Nouveaux Réalistes par son utilisation de matériaux divers (éléments naturels, industriels, recyclés), son langage reste essentiellement cosmique. L’art nous rappelle souvent à l’impermanence quand le cours de la vie (des grecs en l’occurrence) laisse des traces...

Jardins du Palais Royal – Paris 1er

M° Palais Royal

Accès libre suivant les horaires du jardin : 7h00 à 22h15.

Aurèle M.