Lucas Pignatelli « Atlantis »

PDFImprimerEnvoyer

Trois univers dans trois galeries municipales pour une seule et même recherche plastique !

C’est au moyen de reports photographiques déployés sur des matériaux portant des séquelles du temps que l’artiste Italien Lucas Pignatelli(1) évoque l’absent par le présent !

 

Nous avons tous en tête l'image d’une figure antique, d’une locomotive ou encore d’un paysage urbain rencontré dans un manuel d’histoire ou de géographie. Présentes sur les toiles de l’artiste ainsi que dans notre mémoire collective, ces images familières ne sont plus là mais sont persistantes dans son travail.

Pignatelli

Face à la suprématie des sombres bâches ferroviaires imprimées (3 x 4 m), exposées aux galeries des Ponchettes et de la Marine, l’homme reste homme. Le spectateur se trouve incarcéré dans un univers sombre, écrasé par les immenses bâches représentant des scènes angoissantes et répétées de survol d’avions militaires, de forêts noires, de visages antiques abimés... A la galerie du MAMAC, la multitude de petits tableaux au thèmes récurrents (31 x 43 cm), visuels familiers symboliques, remémorent au visiteur sa condition d’être périssable, pour finalement l’incorporer à l’œuvre.

Désignée par la critique d’art Hélène Depotte comme « Visions entre effacement et persistance », cette exposition en triptyque nous prend par la nostalgie pour mieux nous ramener dans la tristesse d’un ici et maintenant magistralement matérialisé par l’artiste.

L’extension de l’évènement à trois galeries différentes, justifiée par l’ampleur du travail de l'artiste, dessine la métaphore d’une mémoire commune, représentée physiquement ; tout comme si nos mémoires, pourtant distinctes et parfaitement indépendantes les unes des autres, s'incarnaient dans chacune de ces galeries et contenaient un souvenir visuel et plastique à fond culturel commun…

Photocopiés et contrecollés sur toile ces témoins du « ça a été » font appel à notre sensibilité et à notre mémoire collective.

Une triple visite à ne pas rater histoire de vous rafraîchir l’esprit !


(1) Lucas Pignatelli représentera l’Italie à la Biennales de Venise 2009


Céline F.


Lucas Pignatelli « Atlantis »

Galeries des Ponchettes, de la Marine et du MAMAC

à Nice

du 21 Mars au 31 Mai 2009