Métamorphose

PDFImprimerEnvoyer

Metamorphoses

 

Entre peinture et sculpture, de la matière pure à la pureté de la forme.

Les peintures de Caterina Annovazzi étendues sur les murs de la Galeria Monteoliveto, et les sculptures métalliques et cuivrées de Ferruccio Maierna dispersées dans la pièce se répondent avec harmonie.

 

Une exposition en duo, une rencontre Franco-Italienne et surtout deux personnalités bel et bien distinctes. Pourtant, les artistes ont su mettre en commun leurs desseins hétérogènes dans une seule et même volonté créatrice ; la métamorphose.

La métamorphose comme transformation physique ; la métamorphose comme modification psychique et ascension spirituelle.

La part d’ombre, un visage s’extirpe des éclats de textures du tableau. Reflessione, des corps se dessinent dans les entrelacs métalliques et cuivrés de la sculpture. La forme épurée appelle à nos sens et à nos psychismes : reconnaître la matière, retranscrire le mouvement, traduire le travail en un ressenti...

Et dans une poésie sensorielle, on la voit, on à envie de la toucher, de sentir et de goûter la texture de la toile. On entend la métamorphose qui s’y est opérée et s’y opère encore à travers nos regards subjectifs.

Madame rêve est allongée, L’Hermaphrodite couronnée est accrochée au mur et vous, vous êtes là, au milieu de ces imaginaires fait de la brutalité d’une matière pour finalement devenir face à vous, formes significatives et épurées.

Née d’un travail du corps des matériaux, de l’exercice d’une gouache ou encore du martelage d’un cuivre, la matière devient une réalisation formelle interpellatrice.

Réalisation qui n’étaient visible à Nice que jusqu’au 29 Avril mais… qui se poursuit pour le plus grand plaisir de votre système sensoriel à la Galerie Monteoliveto de Naples dès le 12 Mai prochain.

par Céline F.

Naples – Italie Du 12 au 26 Mai 2009
Galleria Monte Oliveto
Exposition « Métamorphose »
Caterina Annovazzi (peinture) & Ferruccio Maierna (sculpture)