LE CABARET NONO

PDFImprimerEnvoyer

Sous un incroyable lustre de glace, un spectacle beau et fou, pour le meilleur et pour le rire, le plaisir, le rêve et l’évanescence des bulles de champagne, puisqu’il s’agit d’un dîner spectacle.

 

cabaret

« Autour d’un immense lustre translucide fait de mille glaçons, tout tourne. Le public est au centre du dispositif, une piste circulaire en circonscrit la périphérie. Ça vient on ne sait d’où ; l’œil est fasciné ; ça sent la sciure, le champagne ; ça s’adresse aux autres sens délicats que le théâtre souvent épargne. C’est le cabaret NoNo. C’est quoi, NoNo ? Carrousel un instant suspendu où le temps est distordu, où les complices tordus d’un jeu entre chien et loup, toujours dangereux et toujours beau, semblent flirter avec le dérisoire pour mieux dévoyer le tragique. Des images qui s’attardent à la tombée de la nuit, quand les convives d’un banquet éclaté lèvent leur verre. Ça boîte avec grâce, ça pleure avec élégance. C’est tout à fait NoNo, Tribu NoNo, famille reconstituée d’artistes-à-tiroirs, touche-à-tout iconoclastes, bande d’hurluberlus embarqués volontaires dans un navire ivre de musique, balloté, fantasmagorique, C’est ça, NoNo, l’œuvre mal policée mal élevée, d’un peintre, d’un circassien et d’un bonimenteur ».

cabaret

« A peine échappés d’un singulier rêve de Cirque, les Nono et leur monde déglingué, surréaliste, drôle et saisissant, reviennent sur la piste circulaire du Cabaret du même nom, spectacle fétiche et toujours réinventé. Visions fabuleuses et scènes spectaculaires, les ingrédients du cabaret sont là, mais bien sûr sans dessus dessous ! Musique, strip-tease, travestis et danseuses de claquettes, maître de céans et dingues de tous poils : c’est l’âme du Cabaret NoNo ».

cabaret

« Des visions oniriques surgi de l’univers confus des songes ou des chaos d’une vie comme on la vit, composent une toile impressionniste d’où se détachent des moments spectaculaires, incongrus, musicaux, des rencontres, des flashs. Le don est sans réserve. Le champagne coule. Les gens rient. Le patron entame une danse d’adieu pour un cheval absent. Les gens pleurent. Une valse lente. C’est fini ».

cabaret

C’est NoNo ! Si, si, NoNo !

cabaret

Reportage de Geneviève Chapdeville Philbert :


JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

Cabaret Nono
Marseille 26 mai au 25 juin 2011
Création Serge Noyelle et Marion Coutris
Musique Marco Quesada
www.theatre-nono.com
tel : 04 91 75 64 09
35, traverse  de Carthage
13008 Marseille