Les clichés de Martin Parr sur les habitants de la Goutte d’or – Paris…

PDFImprimerEnvoyer

L'exposition photographique « The Goutte d'Or ! L'Institut des Cultures d'Islam invite Martin Parr » a pris ses quartiers du 6 avril au 2 juillet 2011, dans ce haut lieu d’échanges et de témoignages de la diversité des cultures musulmanes.

 

parr

Les 35 photos exposées sont le fruit d’une résidence express de quatre jours, assurée par la star britannique de renommée mondiale, connue avant tout pour ses portraits acidulés, emprunts d’humour et d’humanité. Cette exposition ne déroge pas à la loi de ces séries kitch où les couleurs éclatantes et les gros plans règnent en maître. De son regard posé sur les habitants de la Goutte d’or, on pourrait oser le parallèle avec les orientalistes du 19e siècle, guidés par la même volonté de peindre ce qui les fascinait en une vision exotique. Avec une différence sensible, la naïveté des uns, la malice de Parr. Si le photographe pose justement - et avec sincérité semble-t-il - la question de l’exotisme en figeant des clichés bien réels tels que des moments de prière dans la rue, de fêtes et d’activités commerçantes, il n’y échappe pas lui-même puisqu’il nous donne à voir des représentations stéréotypées, scènes publiques ou privées.

Quand on sait que Martin Parr a eu les portes grandes ouvertes pour photographier les espaces intimes d’une population généralement rétive à se faire tirer le portrait, on se demande qui a joué les négociateurs ? Une autre question s’ensuit : pourquoi l’Institut n’a-t-il pas fait appel aux photographes qui travaillent depuis des années sur les lieux pour apporter un regard croisé, pluriel, offrant aux visiteurs une autre approche et esthétique, plus intériorisée ? Tout au moins une vision peut-être moins « étrangère » du quartier et de sa vie en perpétuel mouvement…

Pour une réflexion plus poussée sur la question et plus généralement sur l’apport de l’islam dans l’art contemporain, l’ouvrage ISLAMANIA de l’Alhambra à la burqa, histoire d’une fascination artistique de Véronique Rieffel, devrait pouvoir également apporter quelques pistes… Rendons également hommage à l’Institut, mené avec brio par Véronique Rieffel, qui intègre cette exposition dans le cadre d’un festival « Tous Islamaniaques ! Ici & maintenant », jusqu’en juillet. Conférences, films et concerts sont au programme.


Aurèle M.


Exposition du 6 avril au 2 juillet 2011

Du mercredi au dimanche de 15h à 20h / Le samedi de 10h à 20h

Entrée libre

l'Institut des Cultures d'Islam

19 rue Léon 75018 Paris (Métro Château Rouge)

Informations 01 53 09 99 84 / www.institut-cultures-islam.org