Création de NINA DES OURSINS dans le cadre du festival Femmes en Scènes

PDFImprimerEnvoyer

Organisé par l'Association Acte 3, Femmes en scènes propose, pendant une quinzaine de jours au théâtre Gorbella à Nice, un espace d'expression à plusieurs artistes de la région PACA dans des domaines relevant aussi bien de la danse, de la musique, du théâtre que des arts plastiques.

 

Dans le cadre de la troisième édition de ce festival pluridisciplinaire dédié aux femmes, se déroulait le 11 mars la création du spectacle solo Nina des Oursins réalisé par Marie-Pierre Foessel (de la Compagnie La Hulotte), une artiste pleinement habitée qui allie adroitement des talents de comédienne à ceux d'auteur compositeur-interprète (mais aussi d'improvisatrice).

visuel nina des oursins

Sur fond de jazz, Nina des Oursins nous entraine dans un univers délicieusement décalé. À l'aide d'un piano électrique ou d'un sampleur, avec lequel elle a au préalable enregistré sa voix ou même parfois celle de son compagnon, elle jongle avec les sens et les sonorités des mots, abordant, de manière subtile, des thèmes comme la solitude et l'amour (avec entre autres ses déroutes, plus ou moins fructueuses). Par ailleurs, la liberté de ton toujours de mise rend ces divagations particulièrement captivantes. Les chansons de Nina naviguent entre dérision et poésie pour mettre à nu des fragments de vie, des éclats d'émotion intime. À d'autres instants, celles-ci charrient quelques rêves épars ; une certaine folie s'y dépose, douce ou cinglante, laissant fleurir la singularité vibrante de nos existence. L'intitulé évoque avec justesse l'esprit qui habite la musique et les textes de ce spectacle : ces chansons s'apparentent aux petites boules noires à piquants qui une fois ouvertes, offrent une succulence atypique, dont chaque nouvelle dégustation accroît notre plaisir.

Quoi qu'il en soit, Marie-Pierre Foessel affiche une singularité prometteuse dans le paysage musical azuréen et s'inscrit par l'originalité de sa démarche dans la lignée des (en)chanteuses françaises les plus intéressantes du moment telle qu'Élise Caron. On espère retrouver son spectacle sur d'autres scènes, notamment en dehors des Alpes-Maritimes...

Géraldine Martin