FAITES UN VŒU !

PDFImprimerEnvoyer

Giuseppe de Marco est né à Sienne en 1957. Peintre, designer il travaille sur des images de synthèse et avec les nouveaux moyens de communications. Outre les vidéos, il y a ces personnes étranges, sortes de dieux, aux pieds desquels vous pourrez faire un vœu en allumant un cierge.

Ces icônes représentent des êtres déstructurés, squelettes, ou personnes historiques, clins d’oeils aux mythes du XX° siècle. Il y a des maximes morales et philosophiques et ici, au Museaav, chacun est appelé a interpréter cette figure, cette silhouette, à se l’approprier. Le christ désincarné, avec sa couronne d’épine, dans des tons bleus est là. Il nous regarde et nous fascine. Comme l'a dit une visiteuse de l'exposition, ce sont deux mondes : la pensée et l’écrit. Deux moyens d’expressions qui se juxtaposent. Le corps, le squelette, la vie, le destin, se succèdent, étapes de l’histoire et de l’existence. Ces hommes, ces femmes, statues d’un panthéon, de catacombes où la mort et la vie, « ce qui est » et « ce qui n’est pas », s’affrontent pacifiquement. De nos cinq sens, nous dit l’artiste, ici il n’en reste qu’un : la vue. L’on prend conscience d'être tous aveugles, en oubliant la supériorité de la vue sur les quatre autres sens. L’originalité de cette exposition, est qu’elle se décline en deux actes. Le premier fait la part belle aux images de synthèse, le second nous offrira des projections vidéos, mais chut, Giuseppe ne veut pas qu’on en parle maintenant. C'est sa première exposition en France. Nice et le Museaav en ont la primeur et le privilège. L’artiste sera présent jusqu’au 26 septembre, soit la fin de l’acte un, heureux de vous faire partager ses émotions et son travail. Comme au théâtre, vous serez à la fois le public et surtout les acteurs de cette « comédia del arte » numérique.

 

A ne surtout pas manquer.

T Jan.

Museaav : 16 bis place Garibaldi 06300 Nice