Preljocaj + Bolchoi = Apocalypse

PDFImprimerEnvoyer

Le nouveau spectacle d'Angelin Preljocaj inspiré de l’Apocalypse selon Saint Jean, dont la première a eu lieu à Moscou le 14 septembre dernier, vient d’être créé en France à Lyon, lors de la Biennale de la Danse 2010. Une tournée européenne suivra.

 

preljocaj

On se souvient de MC 14/22, créé au début des années 2000, également inspiré d’un passage biblique. Le chorégraphe semble décidément inspiré par les écritures religieuses. Quels sont les rituels d'aujourd'hui ? Cette question est, semble-t-il, au cœur de cette nouvelle création. Déjà À nos héros (1986) raillait la foi dans la mythologie politique. Et Hallali Romée (1987) voyait dans la pucelle d’Orléans, une héroïne pas très orthodoxe...

preljocaj

Fruit d’une collaboration avec dix danseurs du Bolchoï qui ont passé plusieurs mois en résidence au Pavillon Noir, la nouvelle création n’est pas un spectacle sur l’Apocalypse au sens que nous lui donnons généralement de chaos, mais au sens de renaissance, de « faire tout chose nouvelle » comme l’indique l’étymologie grecque du mot « apo » qui veut dire enlever, enlever « calypsos », le voile, souligne Angelin Prejlocaj.

preljocaj

Révolution

« En relation avec le Bolchoi car la nation russe et la nation française ont chacune leur histoire révolutionnaire. Celle, française du XVIIIe siècle, la russe au début du XXe. Je suis allé à Moscou auditionner les danseurs du Bolchoi. Le choix fut difficile. J'ai sorti dix danseurs de Blanche Neige pour qu’ils travaillent ensemble dans cette création. Au final, c’est une rencontre entre la technique russe hyper classique, les danseurs contemporains de notre ballet et des artistes d'autres disciplines, tels Subodh Gupta, artiste plasticien indien, fasciné par les objets qui forgent l’identité culturelle, qui transfigure les objets usuels en objets cultes, Laurent Garnier, une des figures majeures de la musique techno, qui a donné au concert son côté transe et Igor Chapurin, étoile montante de la mode russe, qui a déjà travaillé avec le Bolchoï. Ses plus récentes collections en appellent aux nymphes, à des déesses en cuir beige et gris strié d’éclairs métalliques. » Angelin Preljocaj

preljocaj

Le spectacle, créé au Théâtre du Bolchoï à Moscou le 14 septembre 2010 accomplira une tournée européenne jusqu’en décembre 2010.

preljocaj

« On est condamné à réussir » souligne en souriant Angelin Preljocaj. Obligation remplie semble-t-il puisque le répertoire du ballet tourne dans le monde entier pour une recette supérieure à trois millions d’euros cette année. Ainsi, la compagnie fait vivre le Centre Chorégraphique National avec un taux d’autofinancement supérieur aux structures comparables : 1350 abonnés pour 24 694 spectateurs, toutes représentations confondues lors de la saison 2009/2010 : le Pavillon Noir flotte fièrement sur la cité aixoise et envisage sereinement la saison à venir avec une programmation dont le fil conducteur semble être celui de la diversité et de l’invitation au voyage dans l’espace aussi bien que dans le temps.

 

Par Geneviève Chapdeville Philbert

Après la Biennale de Lyon, Apocalypse sera au Théâtre National de Chaillot à Paris du 1er au 22 octobre 2010. Autres dates, voir : www.preljocaj.org