Killing Robots

PDFImprimerEnvoyer

L'intelligence artificielle n'est pas systématiquement associée à une pensée positive dans l'imaginaire collectif. D'autant plus si l'on s'attache à une certaine image véhiculée par le cinéma comme par exemple chez Stanley Kubrick (2001 Odyssée de l'Espace) ou encore James Cameron (Terminator). Difficile de faire confiance aux robots doués d'intelligence.

Mais ceux-ci peuvent-ils nous retourner le compliment ? La réponse suggérée par Linda Blanchet tend plutôt vers le négatif. En effet, la metteur-en-scène plonge les spectateurs dans une enquête retraçant l'itinéraire d'HitchBot, un robot auto-stoppeur, de sa création à la découverte de son corps démembré un an et cinq jours plus tard. HitchBot a été mis en service en 2014 afin de questionner le lien entre l'homme et la machine. Un projet utopique de l'aveu même de ses créateurs. Une pensée qui va se révéler prophétique au vu du destin tragique du robot.

 

Spectacle


Linda Blanchet va en fait mener une double enquête. La première afin d'apporter des hypothèses sur le 'meurtre' du robot : un coup des canadiens pour illustrer l'insécurité aux USA (le robot a parcouru 10 000 km à travers le Canada sans une égratignure et il a été terminé à Philadelphie) ? Méchanceté gratuite ? Peur du robot ? Bill Gates aurait affirmé avoir plus peur de l'intelligence artificielle que de la mort. Complot ? Preuves à l'appui les enquêteurs avancent que ce soit à travers les témoignages des personnes l'ayant croisé ou encore les photos qu'il a prises. HitchBot était programmé pour en prendre une toutes les vingt minutes. La seconde enquête, plus en filigrane, se construit à travers les protagonistes de l'enquête, que ce soit les enquêteurs ou les témoins, afin de tisser une étude de l'âme humaine. Qu'est-ce qui nous rend humain ? Est-ce notre histoire familiale ? Nos doutes ? Un petit supplément d'âme ?

Un vaste questionnement qui trouvera une réponse en chacun de nous et restera en suspend comme la nappe de brouillard qui envahira lentement le plateau du TNN pour fixer une dernière et magnifique image.

Carine Filloux

Killing Robots
Conception, mise en scène et écriture : Linda Blanchet
Avec : Calypso Baquey, Mike Ladd, Mathieu Montanier, Angélique Zaini et le robot HitchBot2
Scénographie : Bénédicte Jolys
Musique : Mike Ladd
Vidéo : Linda Blanchet
Collaboration artistiques : Gabor Rassov et Ariane Boumendil
Conseillers scientifiques : Dr FraukeZeller et Dr David Harris Smith
Robotique : Equipe Héphaïstos - INRIA Sophia-Antipolis (sous la direction de Jean-Pierre Merlet)
Intelligence artificielle : Gunther Cox etDr David Smith
Durée : 1h20

Du 6 au 9 novembre 2019 à 20h30 au Théâtre National de Nice - https://www.tnn.fr/fr/spectacles/saison-2019-2020/killing-robots