Raymond Depardon ouvre le BAL…

PDFImprimerEnvoyer

Le BAL, dédié à l’image-document, vient d’ouvrir ses portes le 18 septembre 2010, à l’emplacement d’une ancienne salle de bal, derrière la place de Clichy. Ce lieu sobrement installé sur deux étages, semble très prometteur au vu des ambitions affichées de son président Depardon et de ses comparses photographes de Magnum, qui souhaitent en faire un espace vivant « d’exposition, de confrontation et d’interrogation des multiples approches possibles du réel ».

 

En d’autres termes, former des « citoyens-regardeurs » à une époque de « crise de l’information visuelle et de l’omniprésence de la société de spectacle ». Toutes les formes de partenariat et d’actions seront proposées, des soirées performance aux conférences-débats en passant par les ateliers et films hors les murs projetés au Cinéma (d’art et d’essai) des cinéastes voisin. Une librairie et un café aux accents british ouvrant sur une impasse et un square retirés de ce quartier populaire, apportent la touche intime au lieu rénové. Nous serons attentifs à la programmation novatrice dirigée par Diane Dufour et à l’expansion des actions culturelles et pédagogiques pour défricher notre vision du monde…

 

bal

 

La première exposition qui ouvre la danse, « Anonymes », invite des photographes et cinéastes américains qui interrogent la question de l’individualité et son pendant à l’ère moderne, l’anonymat. Celui qui transparaît dans une société mercantile, dans la standardisation du travail et de la culture et dans les désastres sociaux. Le reportage de Bruce Gilden réalisé à Détroit, ravagée par la crise des subprimes, est éloquent. Une collection de 300 photographies vernaculaires, recueillies dans les habitations abandonnées, agit en miroir. Petit bémol ?! Les notes de l’expo sont exclusivement en anglais : n’oublions pas de rester accessible à tous !

Le Bal, 6, impasse de la Défense. Paris 18e. M. Place-de-Clichy. Tél. : 0144707550.
Du mercredi au dimanche, de 12 heures à 20 heures, nocturne le jeudi.
Entrée entre 3 et 4 €.
« Anonymes, l'Amérique sans nom : photographie et cinéma ». Du 18/09/10 au 19/12/10
www.le-bal.fr.

par Aurèle M.