‘POETES VOS PAPIERS’ LE Théâtre Toursky, théâtre d’excellence, en résistance

PDFImprimerEnvoyer

Vendredi 13 septembre, un concert gratuit s’est tenu dans l’immense salle du Théâtre Toursky. Aux manettes, Richard Martin, acteur et Directeur du Théâtre, accompagné de trois artistes-compagnons indéfectibles : Levon Minassian au doudouk, Serge Arribas au clavier et Valérie Miquel à la danse.

 

Evenement

« La lucidité est le vestiaire de l’intelligence »

Depuis des mois, le théâtre Toursky se bat pour récupérer des subventions de la Municipalité indûment soustraites à ce théâtre d’excellence, fleuron de la ville de Marseille, situé dans un quartier difficile que guette la ghettoïsation. C’est par choix que Richard Martin a implanté le théâtre dans ce quartier, l’ouvrant à une population pour laquelle ‘le théâtre’ était un lieu réservé ‘aux autres’ ! Depuis la culture a essaimé et c’est un public bigarré qui vient dans ‘leur maison’. Outre le théâtre, cet endroit est un lieu de rencontres, de partage, de fraternité, d’approche de la culture sous toutes ses formes. Des tarifs spéciaux, des parrainages, des spectacles à 5€, des festivals, des expositions de peinture, de sculpture, des spectacles et des universités populaires gratuits… Ici, la citoyenneté est en marche! Richard Martin, décidé à entamer avec des compagnons de route, dès le 13 septembre, au sortir de son spectacle, une grève de la faim, fait part lors d’une conférence de presse d’une entrevue avec Monsieur Gaudin, Maire de Marseille, au terme de laquelle promesse est faite de rétablir la subvention.

Evenement

La force, celle de la vérité, celle des poètes, la pugnacité de son Administratrice et Directrice de Communication Françoise Delvalée qui s’est battue bec et ongles, la combattivité de son Directeur Richard Martin, décidé à entamer une grève de la faim dès 13 septembre, le soutien de toute l’équipe du théâtre et des milliers de personnes venus spontanément défendre la culture, semblent avoir eu raison de la cupidité et du déni, mettant en péril l’existence même du Théâtre Toursky.

POETES VOS PAPIERS : MAGISTRAL

« Des armes, des armes, des armes
Et des poètes de service à la gâchette
Pour mettre le feu aux dernières cigarettes
Au bout d'un vers français brillant comme une larme »

Richard Martin ne dit pas ‘Ferré’ : il l’incarne, il le vit. Chaque mot, chaque phrase, parle d’amour, de lutte, il ‘donne l’alarme avec des cris d’oiseaux’. La voix est chaude, profonde, claire, frissons dans la salle, émotion, communion totale avec le public. Richard Martin, littéralement ‘habité’ galvanise la scène et la salle.

Levon Minassian, Serge Arribas et Valérie Miquel : inspirés !

A ses côtés, le doudouk, tour à tour poignant, envoûtant, sybillin, de l’immense musicien Levon Minassian prolonge l’émotion, la magnifie ; Sublime. Plus qu’un accompagnement, le clavier de Serge Arribas devient protagoniste à part entière, enveloppant, précédant, amplifiant la musique des mots. Valérie Miquel, en danseuse éthérée aux gestes purs, fine silhouette rouge se découpant dans la pénombre, harmonise ce monde merveilleux de la poésie, qu’elle soit parole, musique ou danse.

L’effervescent enthousiasme des spectateurs jaillit à la fin du spectacle en clameurs et bravos.

Quand la culture revêt cette dimension, Merci les artistes….

Danielle Dufour-Verna


 

[ THEATRE TOURSKY - Communiqué du mercredi 11 septembre 2019]

Grève de la faim suspendue jusqu'au 30 octobre 2019 :

La vigilance et la mobilisation restent de mise.

« Après la rencontre de Richard Martin, directeur du Théâtre Toursky et Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, et après la lecture du communiqué de presse de la ville de Marseille, la mobilisation reste active.

Richard Martin est sorti conforté par la décision du maire de rétablir les 85 000 euros qui avaient été brutalement amputés sur la subvention de fonctionnement ces deux dernières années. Première satisfaction.

Quant à L’Espace Léo Ferré… En 1999, Richard Martin qui attendait depuis plus de vingt ans, la réalisation d’un café-musique, avait été contraint de ne pas solliciter les subventions de fonctionnement pour sa construction.
14 ans plus tard, au moment de sa réalisation, le projet du café-musique ayant grandement évolué (en salle de spectacles dédiée aux résidences de création, à l’accueil des compagnies régionales, nationales et internationales, aux Universités populaires, à la programmation de spectacles de création sur une diffusion plus longue, aux musiques du monde…), il a nécessité une subvention de fonctionnement. Et c’est bien à ce nouveau projet de l’Espace Léo Ferré que le Maire avait promis publiquement son soutien financier en 2014.

Quant à la somme des travaux d’entretien et de réhabilitation du bâtiment depuis cinq ans indiquée dans le communiqué de la Ville de Marseille, nous sommes stupéfaits par le montant annoncé et qui demande pour le moins des explications sur la nature des travaux exécutés et dans quelle partie du théâtre Toursky. Présents en permanence sur ce lieu, nous n’avons pas constaté des travaux qui puissent expliquer le montant de 2,2M€ qui mérite donc des explications détaillées. Nous attendons ces explications nécessaires pour la suite des événements.

Aujourd’hui, Monsieur Jean-Claude Gaudin, en présence de Madame d’Estienne d’Orves, adjointe à la culture, s’est engagé à soutenir le Festival russe pour lequel il s’est dit « très intéressé ». Rendez-vous donc à été pris en octobre pour affirmer les contours d’un partenariat financier pérenne entre le Toursky et la Ville de Marseille.

Sensibilisé également sur le coût très important des problèmes de sécurité que le Toursky prend seul à sa charge depuis toujours, le Maire de Marseille s’est engagé également auprès de Richard Martin, à soutenir financièrement le théâtre sur ce délicat problème.

Richard Martin, satisfait de cette rencontre qui lui a semblé honnête, a décidé de suspendre pour l’instant sa grève de la faim jusqu’au 30 octobre 2019 date à laquelle les promesses très importantes pour l’avenir du Toursky doivent être concrétisées. Nous restons donc mobilisés et attentifs au suivi concret de ces engagements pris en personne par Monsieur Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille.

Le Concert gratuit du vendredi 13 septembre au Théâtre Toursky à 20H30 est maintenu.