TROIS DE LA MARINE D’après l’opérette de Vincent Scotto, Alibert et René Sarvil

PDFImprimerEnvoyer

Une envolée musicale, un tourbillon de bonne humeur garanti ! On ne peut qu’inciter le public à ne pas manquer ce spectacle promis à devenir l’un des grands succès de la nouvelle opérette marseillaise. Frédéric Muhl Valentin et le Funny musical, une bande de copains. Pour une opérette dépoussiérée.

« A Toulon,
Tous les matelots
Sont bien les plus beaux
Avec leur béret bien sur l’oreille
A Toulon
Les petits cols bleus
Sont plus amoureux
Auprès de Toinette ou de Mireille »

Créée en 1933, on fredonne toujours cette chanson 75 ans plus tard…

 

Spectacle

L’opérette revient en force, dépoussiérée, modernisée, dynamisée. Fi de cette image ringarde qui lui collait à la peau. L’opérette-comédie musicale se fait une deuxième jeunesse revancharde. Les jeunes s’en emparent, à l’image de cette troupe de jeunes et talentueux chanteurs-comédiens professionnels menés tambour battant par Frédéric Muhl, L’habile et sympathique metteur en scène a voulu quelque chose de très moderne avec une adaptation musicale, des arrangements, d’autres sonorités, un remodelage dans le son, les voix, l’écriture, réécrite de façon moderne tout en gardant l’essence de l’opérette, c’est-à-dire les mélodies et les textes. Forts des expériences initiées par les Carboni avec la renaissance des opérettes marseillaises telles que ‘Un de la Canebière’ et ‘L’incroyable destin’ de René Sarvil, Frédéric Muhl Valentin et le Funny musical remettent au goût du jour ces œuvres du patrimoine méditerranéen dans une version originale et enlevée.

Trois de la Marine” est une réinterprétation moderne d’une des plus fameuses opérettes marseillaises, qui relate des aventures sentimentales et burlesque de 3 matelots du navire L’Indomptable. Au fil d’une bordée qu’ils veulent tirer à Toulon, Antonin, Favouille et Papillote se voient entraînés à la suite de l’intrigante Dora et de l’homme aux lunettes noires dans une cascade de péripéties.

Spectacle

Anthony Joubert, humoriste tendre

Les opérettes marseillaises n’existeraient pas sans Marcel Pagnol. Anthony Joubert est Favouille dans «Trois de la marine ». L’accent marseillais voyage avec l’opérette, dit-il, mais ce que veut surtout l’humoriste, c’est ramener les jeunes à ce monde littéraire de Pagnol que sa maman lui a fait connaitre et appris à aimer. La Sublime Roxane Le Texier se transformera en Bugadière de Toulon, nommée Rosette. Frédéric Lamia jouera l’ingénieux Papillote. Julia Duchaussoy sera la mystérieuse Dora de Karensky. Gregory Benchenafi, nominé aux Molières en 2011 pour son rôle dans ‘Mike’ où il incarne Mike Brant, est Antonin Brémond, l’excellente Sophie Tellier, danseuse, chanteuse, comédienne, sera Madame Delescoube. Julie Grison sera Deffers, Barbara Laurens, Fifi. Le commandant est interprété par Fred Mulh et les musiciens : Jean-Luc Portero, Romain Paillon, et Yoann Chiarugi, seront également marins.


L’Opérette

Dans les années 1930, les "opérettes marseillaises" inauguraient une formule originale : c’était la première incursion, simultanément à la trilogie de Pagnol (et le triomphe de chacune des deux rejaillit sur l'autre), d'un pseudo-folklore régional sur les scènes parisiennes, avec des personnages issus du peuple de Marseille (quand la plupart des pièces de l'époque, musicales ou non, se déroulaient en général chez de riches bourgeois et/ou dans le milieu des affaires parisien).

VINCENT SCOTTO

Né à Marseille en 1876 dans une famille napolitaine, 12e d’une famille nombreuse, Vincent Scotto débute la guitare à sept ans. Avec Alibert, son gendre et l'auteur René Sarvil, il compose, sur sa guitare, de nombreuses opérettes marseillaises dans les années 1930. Vincent Scotto est avant tout un mélodiste. La plupart des chansons ne dépassant pas la tessiture d'une octave, n'importe qui peut les fredonner sans peine. C’est sans-doute l’un des secrets du succès de l’opérette. Il décède en 1952 avec à son actif 4000 chansons, 60 opérettes et près de 200 musiques de films.


Trois de la Marine

De Vincent Scotto, Alibert et René Sarvil.

Avec 12 chanteurs et musiciens

Mise en scène : Fred Muhl Valentin (Les Carboni) • Direction Musicale : Amandine Flé et le groupe DJONGO

A noter que, dans ce magnifique théâtre, le restaurant ‘les frangins d’la night’ accueille le public avant ou après le spectacle.


Théâtre Toursky -Marseille- 1er et 2 décembre 2018

Théâtre Toursky – 16 promenade Léo Ferré 13003 Marseille (parking à 3mn à pied)

Réservations : 04 91 02 54 54 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Non a



Danielle Dufour-Verna