Lorsque l’esprit dérape…

PDFImprimerEnvoyer

collectionneur

 

Le Collectionneur de Christine et Olivier Orban est un drame où se joint l’esthétisme à la performance d’acteur. Dans l’écrin d’une pièce aux murs bleus, tiroirs remplis de pièces de collection jusqu’au plafond, Arpad vit hors du monde et du temps.

François Marthouret, Arpad, est remarquable dans le rôle de ce collectionneur numismate. En ouverture Jacqueline Scralabrini, madame Vallière, donne le ton. Cette grande collectionneuse vieillissante offre à Arpad avec beaucoup de solennité, une pièce unique de sa collection et plante ainsi le milieu numismatique avec toute sa passion. Mais pour Arpad, cet être fragile, c’est une passion dévorante, une vénération qui se transformera en une sorte de folie à la disparition de cette pièce unique frappée pour les 30 ans de Cléopâtre.

 

 

collectionneurFrançois Marthouret rentre dans cette spirale infernale, il s’engage, il est ce tourbillon insensé, ce délire. Il régresse, divague. Il perd toute dignité, soupçonne ou maltraite ses proches et ses amis les plus intimes. On pense à des personnages comme l’Avare, ou ceux de Balzac, la Bruyère. Les comédiens Paul Chariéras, Arthur, Nathalie Roussel, Olivia sa femme, concourent à la réussite de ce spectacle fort bien ficelé, le public passe une bonne soirée, sensible à l’esthétisme de la gestuelle de ce délire, à la prestation de François Marthouret et à la beauté du décor.

par Brigitte Chéry

Le collectionneur
20 janvier /2février
TNN Promenade des Arts 06300 NICE Tél. 00 33 (0)4 93 13 79 60