De SAINT-PETERSBOURG à MARSEILLE, LES ETOILES DES NUITS BLANCHES CHEFS-D’ŒUVRE DU BALLET RUSSE

PDFImprimerEnvoyer

CHEFS-D’ŒUVRE DU BALLET RUSSE

Théâtre TOURSKY 4 & 5 octobre 2018

Les Étoiles des Nuits Blanches”, les chefs-d’œuvre du ballet russe – un événement unique donnant l’occasion rare de voir réunis sur scène les plus grands solistes du ballet de Saint-Pétersbourg.

Spectacle

Avant de plonger à nouveau, du 9 au 16 mars 2019, dans l’âme slave au cours du 24e Festival Russe du Théâtre Toursky, accueillant les plus grands artistes, les 4 et 5 octobre 2018, le Théâtre Toursky aura la chance de voir se produire sur ses planches les dignes successeurs des grandes traditions du ballet russe avec les danseurs étoiles des théâtres Mariinsky et Mikhaïlovski de Saint-Pétersbourg : Marat Shemiunov, Irina Perren, Margarita Rudina, Alexeï Nasadovith, un événement unique avec les plus grands numéros des légendaires ballets du répertoire mondial : « Le Corsaire », « Don Quichotte », « Shéhérazade », « Talisman » ou encore « la Mort du Cygne » créée en 1907 par Mikhail Fokin pour Anna Pavlova sur une musique de Camille Saint-Saëns… Ce sont les plus brillantes performances de danse académique qui se puissent concevoir aujourd'hui, dans des extraits du répertoire classique ou des compositions contemporaines, réalisées par des danseurs étoiles issus de la prestigieuse Académie du Ballet Russe Vaganova.


Spectacle

Un évènement exceptionnel, des danseurs-étoiles éblouissants, des chorégraphies et des musiques de rêve, la féérie s’installe, deux soirs seulement, sur la grande scène du Théâtre Toursky. C’est Saint-Pétersbourg la fastueuse, Saint-Pétersbourg ville d’art et de culture, qui vient à nous. C’est toute la magie des nuits blanches de Saint-Pétersbourg qui s’installe sur scène et par-dessus tout, le talent, l’adresse, l’émotion, la perfection. Ces étoiles vont étinceler, flamboyer, éblouir, en éclabousser la salle et les spectateurs. Un spectacle annonciateur d’un magnifique 24e festival russe au Toursky en Mars 2019.



Saint-Pétersbourg est la métropole la plus septentrionale au monde. Chaque année de fin mai à début juillet, la nuit ne tombe jamais totalement sur l'ancienne capitale des tsars. L'atmosphère est vraiment magique. Pendant tout le mois, des concerts et des spectacles illuminent les nuits de la ville de Pierre le Grand.

Le ballet classique de Saint-Pétersbourg représente depuis toujours la carte de visite de la Russie, une valeur incontestée et la fierté du pays. Si l’école du ballet russe est considérée comme la meilleure au monde, celle de Saint-Pétersbourg est, quant à elle, la plus ancienne de Russie et l’une des plus anciennes du monde – l’Académie du ballet russe AY Vaganova ayant été fondée en 1738.

Aujourd’hui, les noms des danseurs de Saint-Pétersbourg sont connus du public dans le monde entier : Matilda Kshesinskaïa, Anna Pavlova, Agreina Vaganova, Galina Oulanova, Natalya Dudinskaïa, Rudolf Nureev, Mikhaïl Baryshnikov, Irina Kolpakova, Alla Osipenko, Farukh Ruzimatov ou encore Yulia Makhalina et tant d’autres encore…



Nous avons rencontré Olga ROMASHCHENKO, directrice du Center of Strategic Initiatives Development, centre culturel chargé de la promotion de ce spectacle au succès mondial.

Olga vit à Saint-Pétersbourg, une ville qu’elle adore, où elle baigne depuis son enfance dans la danse. Olga est une gourmande d’art. Férue de gastronomie et de voyages, elle cherche à rassembler les similitudes et les différences existantes entre les cuisines des divers pays qu’elle traverse. A la question « Quel rapport entre la danse et la gastronomie ? », elle répond : « La beauté de la chose, la technique, la couleur, la poésie, la musique qui s’en dégage, le bien infini que l’un et l’autre apportent à l’esprit, au mental. »

Intarissable sur le spectacle des 4 et 5 octobre au Toursky, ses yeux pétillent de plaisir en égrenant les noms des sublimes danseurs. Le bonheur est communicatif, à fortiori avec un tel programme. Seuls l’Art et la culture, nous dit Olga Romashchenko, connectent entre eux les femmes et les hommes et tous les pays. Ce sont des facteurs de fraternité indispensables à l’humanité.

« Pour vous, Olga, Le bonheur, ce serait quoi ? » - « C’est faire quelque chose que l’on aime, le partager et rendre ainsi les gens heureux. »



Partageons donc sans faute, les 3 et 4 octobre prochains, ces moments qui rendent infailliblement heureux.



Danielle Dufour-Verna



Réservation : 04 91 02 54 54 www.toursky.fr