Art Monte Carlo une foire « hors sol »

PDFImprimerEnvoyer

Les 28 et 29 avril une quarantaine de galeries se sont réunies pour la troisième édition d'Art Monte-Carlo au Forum Grimaldi.

 

Des galeries prestigieuses telles que Gagosian, Michael Werner, Emmanuel Perrotin, Marlborough, Kamel Mennour, Continua, Victoria Miro et d'autres avaient apporté des œuvres de grande qualité d'artistes les plus renommés du XX° siècle ainsi que d'artistes plus contemporains. Plusieurs de ces galeries affichaient leurs implantations multiples à New-York, Londres, Madrid, Paris, Cologne, etc.

Au niveau inférieur du Forum Grimaldi, des institutions tels que la Réunion des Musées Nationaux des Alpes Maritimes, le Nouveau Musées d'art Moderne et contemporain de Monaco, la Fondation Francis Bacon, etc. apportaient leur caution institutionnelle donnant à cette foire un réel intérêt artistique et culturel.

Evénement

Alors pourquoi dire qu'il s'agissait d'une foire « Hors sol » ?

C'est que le public très clairsemé semblait majoritairement déconnecté face à l'importance et la valeur artistique des œuvres exposées. Une communication confidentielle, uniquement en anglais pouvait dissuader les visiteurs proches français et italiens...

Bien sur, quelques investisseurs se sont intéressés à de magnifiques dessins de Modigliani, de tableaux de Picabia, d'Hans Hartung et des expressionnistes Allemands mais pour l'art très contemporain comme par exemple chez Art Concept et Air de Paris ou Michèle Didier, il ne semblait pas y avoir beaucoup d'amateurs...

Surtout que Freize New-York se tenait presque aux mêmes dates...

La principauté de Monaco reste fidèle à elle-même, un pays hors normes ou résident pour des raisons essentiellement financières de potentiels acheteurs d'œuvres majeures du XX° siècle à des prix astronomiques, mais où l'intérêt pour l'art véritablement contemporain semble singulièrement absent...

Christian Depardieu