MELODITES POUR TOI

PDFImprimerEnvoyer

Créer c’est faire surgir l’amour…

C’est sous le signe de l’amour que nos deux comédiens nous donnent à voir un spectacle de musique, chansons, textes poétiques qui traversent le XXème siècle.

 

Un fil rouge parcourt ces choix : la rencontre avant guerre d’une serveuse dans un bar à Pigalle et d’un musicien. Leur amour subit aussi la douloureuse période de la deuxième guerre mondiale, s’unit à la résistance face à la barbarie puis l’après guerre tant espérée arrive mais déjà un peu minée par le consumérisme… C’est la chanson le petit bal perdu de Bourvil qui leur a donné l’idée du scénario, elle n’est pas présente dans le spectacle seulement en filigrane…

 

Spectacle

Non je ne me souviens plus

Du nom du bal perdu

Ce dont je me souviens

Ce sont ces amoureux

Qui ne regardaient rien autour d’eux…

Le concept de chansons parlées et chantées est repris par les deux artistes, leurs choix parfois naissent de fulgurances comme l’introduction du Chant des partisans et d’une union sentimentale entre les textes et les acteurs. De Rina Ketty aux Rita Mitouko en passant par les textes cultes de Brassens, Barbara, Vian etc…

Intelligence et sensibilité sont au rendez-vous : des prières de l’âme aux cris contre l’injustice, aux douleurs de la disparition…

La présence physique de l’âme c’est la parole, les mots dits ou chantés. Benjamin et Emmanuelle, la belle dame brune, ont une manière si personnelle , si belle de se tenir devant soi, devant nous , devant le monde.

Ce spectacle est fait de la douceur irradiée de l’amour, de sa joie, de sa fraîcheur mais aussi de la violence des combats, et parfois de clins d’œil, le plus tendre est adressé à la Cave Romagnan , à Manu et Roger…

Spectacle

Dire et chanter ces textes c’est aussi faire l’épreuve de soi dans la parole d’un autre. Merci Emmanuelle et Benjamin ! Vous n’êtes pas sur la scène, vous l’habitez !

Vous nous communiquez le souffle de la musique, de la poésie, de la Vie ! Toute œuvre se présente comme fragment de vie, fragment d’Être. Nous, spectateurs, faisons de ces fragments une fibre lumineuse de notre univers !

Nicole Deleu

MELODITES POUR TOI

Avec Emmanuelle LORRE et Benjamin VERGNES

Théâtre du Cours Nice