Ange Leccia, « la Communauté des images »

PDFImprimerEnvoyer

Au Centre des Arts d'Enghien les Bains

Avant l'ouverture de son exposition, Ange Leccia à bien voulu répondre par téléphone à quelques questions :

 

Performarts : Cette "communauté d'Image" évoque des concerts de musique répétitive (Terry Riley, Phil Glass...) Cette correspondance est-elle pertinente pour décrire certains aspects de votre travail ?

Ange Leccia : Tout à fait pertinente ! Les territoires qui ont construit cette répétition, cette mise en boucle, résonnent de la même manière que la musique écrite par ces compositeurs. Il s'agit d'une communauté d'images qui proviennent de mondent très différents. Le regard de l'artiste synthétise la façon dont elles interagissent entre elles.

Exposition

P. : Des visages, des portraits suggérés ou nettement affirmés semblent surgir de l'immense confusion qui règne sur tous les continents. Est-il besoin de les prendre un à un ? De les isoler ? Ou bien de les laisser flotter d'une manière éphémère et changeante...?

A.L. : Ce sont souvent des visages d'adolescents, ce qui correspond à l'attitude de l'acte artistique lié à cette période de la vie. Une exigence, une position d'éthique, à fleur de peau...

Ils sont souvent introspectifs ce qui contraste avec le chaos des images du monde.

P. : Et Y a-t-il une "ordre" dans tout cela ? Aïon et Chronos sont-ils convoqués ?

A.L. : Non, pas d'ordre, ces images sont toutes au même niveau, dans le même espace-temps géopolitique. Toutes les parties se réactualisent les unes des autres.

P. : Votre choix d'images et leur répétition envoûtante sont-ils votre journal intime ?

A.L. :Bien sur, comme le sont toutes les œuvres pour les artistes qui les ont créés...

Exposition

EXPOSITION DU 19.01.18 AU 15.04.18
AU CENTRE DES ARTS D'ENGHIEN-LES-BAINS
12-16 Rue de la Libération, 95880 Enghien-les-Bains
Entrée Libre
Mardi - vendredi 11h – 19h, Samedi 14h – 19h, Dimanche 14h – 18h

Ange Leccia est un artiste contemporain français. Il vit et travaille à Paris et en Corse. Depuis les années 1970, Ange Leccia développe une œuvre en faisant appel au cinéma expérimental, à la vidéo et à l’installation. Ange Leccia a exposé entre autre, au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, au Centre Georges Pompidou à Paris, au Musée Guggenheim de New-York, à la Documenta de Kassel, au Skulptur Projekte de Munster, à la Biennale de Venise etc... En 2013, le MAC/VAL lui a consacré une exposition monographique, ainsi que le Palais de Tokyo en 2014, et le HAB à Nantes durant l’été 2016. En 2017, il a une exposition rétrospective à la National Gallery de Reykjavik.