LES PRESIDENTS DE 1870 A NOS JOURS

PDFImprimerEnvoyer

Le président élu en 2017 sera le 25ème depuis 1870. En 200 Pages, l’auteur, Raphaël Piastra (docteur en droit public de l'université Paris l Panthéon-Sorbonne, maître de conférences à l'université d'Auvergne, habilité à diriger des recherches) aligne 24 portraits et biographies d’élus fort divers par leur personnalité, comme au fil des temps et des événements, par les carrières politiques. De la préfiguration de la fonction républicaine par le Prince-Président Louis-Napoléon Bonaparte au bien plus modeste Paul Doumer les origines et les fonctions varient.

Le même titre de « Président de la République » ne désigne pas le même pouvoir selon les constitutions et les contextes de la Troisième à la Cinquième République.

L’auteur divise en deux périodes aux intitulés significatifs cette « galerie pédagogique et critique des présidents de la République » :

Le temps des présidents maîtres de cérémonie (1870-1958)

-Les présidents de la Troisième République (1870-1940)

-Les présidents de la Quatrième République (1946-1958)

Le temps des présidents magistrats suprêmes (1958-2017)

-Le fondateur : Charles de Gaulle (1958-1969)

-Les successeurs : de Georges Pompidou à François Hollande (1969-2017)

Livre

« Maîtres de cérémonie » et « magistrats suprêmes » sont des formulations un peu extrêmes, car s’il est vrai que le même titre ne désigne pas la même fonction investie de mêmes pouvoirs, les personnalités et les chocs de l’Histoire modulent les rôles : ainsi, Raymond Poincaré, ancien président du Conseil et amené à désigner les présidents du Conseil de 1913 à 1920 (dont en 1917 Clémenceau) n’est pas sans influence, et après 1958, les cohabitations viennent modérer le pouvoir présidentiel.

Avec les petites histoires et les hauts et les bas de la grande Histoire sur fond d’un pays en grandes transformations durant ce siècle et demi, défilent donc la galerie des portraits parmi lesquels « Patrice de Mac-Mahon, le militaire, Jules Grévy, Marie-François Sadi Carnot, premier grand diplômé à l’Élysée, Jean Casimir-Perrier -président « intérimaire »-, Émile Loubet, héraut de la république radicale, Armand Fallières, le « patriarche de la République », Raymond Poincaré, Alexandre Millerand, le populaire Gaston Doumergue, Paul Doumer, Albert Lebrun -dernier président d’une république agonisante-, René Coty, Georges Pompidou, l’héritier classique, Valéry Giscard d’Estaing, le libéral avancé, Jacques Chirac, l’héritier moderne… » Une manière de parcourir depuis l’Elysée 150 ans des variations des hommes et du pays : en général l’histoire de l’hôte de passage reflète assez bien, en lumières et ombres, en accord ou en contraste, les us et mœurs de son temps.


Marcel ALOCCO

Les présidents de 1970 à nos jours

Raphaël PIASTRA, collection « Eyrolles Pratique » / HISTOIRE