ARTE PER TUTTI

PDFImprimerEnvoyer

En entrant dans la galerie Depardieu on découvre trois gros dossiers numérotés : 0, 1,2. On est tenté de les ouvrir.

 

Exposition

Mais d’abord il est mentionné : « défense de toucher » puis ce serait bien inutile, les documents renfermés sont tous exposés sur les cimaises de la galerie Depardieu. 0 Vienne, 1 Nice, 2 Turin et Milan. L’exposition nous dévoile des projets d’installation pour ces quatre villes d’Europe. Les deux capitales italiennes, celle du Piémont et celle de la Lombardie sont un écho à l’exposition universelle de 2015 dont le thème était : « Nourrir la planète, énergie pour la vie. » Arte per Tutti, l’art pour tous est une expo d’un genre nouveau, pour ne pas dire inédit. L’art contemporain interpelle le public sur cette question : Que proposer pour l’avenir en plus de ce qui existe déjà ? Corrado Bonomi, artiste italien a sa réponse avec ses Castelli in aria, châteaux en Espagne pourrait-on dire en français. Il nous propose de choisir le rêve et enveloppe, non de tissu comme Christo, mais de nuages les monuments de Milan et de Turin. Châteaux en Espagne ? Oui, n’oublions pas que ce sont les visionnaires, les rêveurs et les utopies qui ont permis les progrès. Ces projets, ces plans sont encore dans les cartons. Ces trois volumineux dossiers renferment les idées d’une douzaine de concepteurs et créateurs italiens. Vienne en 2010, numéro ‘0’ car on ignorait s’il y aurait une suite, puis deux ans plus tard le numéro ‘1’ avec Nice, ville dont le magnétisme exerce toujours son attrait sur l’âme italienne. En 2015, année de l’expo universelle, Turin et Milan furent à l’honneur.

 

Exposition

La galerie Depardieu nous présente également une artiste : Isabelle Poilprez et ses objets insolites, petits cailloux de verre aux couleurs éclatantes et vives. C’est un travail patient, elle donne à la matière des formes et des lignes magnifiques. Avec le verre on songe à Murano et aux souffleurs de verre. Isabelle sonne comme un écho aux Castelli in aria et en cette période de noël, elle offre au public le rêve et la beauté. La galerie Depardieu nous entraîne d’une certaine façon au pays d’Oz et on n’est pas loin du petit prince demandant : « Dessine-moi un nuage ! » Cette exposition est visible jusqu’au 31 décembre, un merveilleux cadeau fait par la galerie Depardieu à ne surtout pas manquer et peut-être y trouver les idées pour vos étrennes.

T Jan

RENSEIGNEMENTS :

www.galerie-depardieu.com

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.