L’AMOURIER FÊTE SES VINGT ANS

PDFImprimerEnvoyer

Établies à Coaraze, village de moins de 800 habitants de l’arrière-pays de Nice, les Editions de l’Amourier ont en vingt ans publié plus de 180 livres d’auteurs connus ou moins connus, parmi lesquels, (cités ici un peu au hasard de mes lectures), Michel Séonnet, Raphaël Monticelli, Marcel Migozzi, Michel Butor, Alain Freixe, Jeanne Bastide, Olympia Alberti, Béatrice Bonnetto, Charles Dobzynski, Bernard Noël, Yves Ughes, Martin Winkler, Jean-Pierre Faye, Jean-Pierre Chambon, François Bon, Jean-Marie Barnaud,,,

 

L'armourier

Quant à l’esprit qui anime l’entreprise éditoriale, son fondateur Jean Princivalle indique : « Contrairement à ce qui saute aux yeux, le nom de l’Amourier ne doit rien à Cupidon. C’est tout simplement le nom du quartier où se situe la maison d’édition ; ce lieu était jadis complanté de mûriers – amourier en occitan – arbres dont les feuilles sont utilisées pour l’élevage des vers à soie. On est ici dans le tissage, dans la patience et l’obstination, le textile ; dans l’amour des textes en somme. À partir de là, au fil de rencontres, à force de humer les manuscrits, s’est bâti patiemment un catalogue où j’ai voulu privilégier la diversité, laquelle est confirmée par la contribution de chacune des six personnes qui constituent le comité de lecture. Hormis les critères de qualité autour desquels nous nous rassemblons, il est évident qu’autant de sensibilités différentes ne sauraient aboutir à une ligne éditoriale stricte, étroite, ni même bien définie. Notre choix est de privilégier des écritures originales. »

Entreprise modeste et ambitieuse, L’Amourier n’existe que par la constance de Jean Princivalle et Bernadette Griot, soutenus au fil des années par une poignée de bénévoles passionnés. L’Association des Amis de l’Amourier présidée par Alain Freixe, soutient L’Amourier grâce à de nombreux adhérents, et tous les ans, l’association propose le premier week-end du mois de juin trois journées de rencontres au sommet du village.

L'armourier

L’Association des Amis de l’Amourier se donne pour but de « défendre la petite édition, et tout particulièrement les éditions de l’Amourier, en ce qu’elle s’attache à publier des textes qui remuent la langue, attaquent, rendent poreuses ou font bouger les frontières entre les bons vieux genres. L’enjeu ? Démasquer notre monde, en proposer des images multiples pour en dire le mouvement, la bascule, l’échappée. »

L’Association se manifeste particulièrement « par sa gazette, gratuite, Basilic, Publiée 3 fois par an : juin, octobre, décembre. Diffusée à 1700 exemplaires, elle atteint nombre de libraires, responsables de Bibliothèques publiques et des particuliers aussi, du département, de la région PACA, de France et jusqu’à 200 points de chute à l’étranger. Editorial, entretien avec un auteur, rubrique sur un site web dédié à la littérature, notes de lecture abondantes et variées en constituent l’ossature. »

Les amateurs trouveront sur le site www.amourier.com le catalogue des publications, des informations sur ses auteurs et artistes, et les liens vers les sites amis.

Marcel Alocco