Festival In & Out par Carine Filloux - Le chanteur

PDFImprimerEnvoyer

Index de l'article
Festival In & Out par Carine Filloux
Interview Benoît Arnulf partie I
Interview Benoît Arnulf partie II
Interview Benoît Arnulf partie III
Of girls and horses
Le chanteur
Broken Gardenias
Je suis Annemarie Schwarzenbach
Stand
Regarding Susan Sontag
Vivant !
The Punk Singer
Guilda, elle est bien dans ma peau
Palmarès
Toutes les pages

 

Le chanteur
France, 2015
Réalisation, caméra, montage : Rémi Lange
Avec : Thomas Polly, Ivan Mitifiot, Sophie Blondy et Thérèse Lanfranca


Thomas, jeune auto-compositeur-interprète bien décidé à réussir dans la chanson, quitte sa province pour Paris suite au décès de sa mère. De déboire en galère, il finira par rencontrer sa chance en la personne de Lola, une chanteuse qui va non seulement lui offrir un toit mais surtout lui présenter Ivan, son producteur. Celui-ci tombe immédiatement sous le charme du jeune artiste.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Rémi Lange est à l'image du héros de son long-métrage, passionné par son art et prêt à tout pour l'exercer. L'idée de la comédie musicale lui est venue à l'occasion d'un film de commande pour Canal+*, il était une fois. Confronté aux contraintes techniques et financières liées au genre, il range son projet dans un tiroir. Il l'en sortira en 2009 à l'occasion d'une rencontre avec Thomas Polly orchestrée par Ivan Mitifiot qui lui avait alors confié la réalisation de la bande-annonce du festival Ecrans Mixtes à Lyon. L'envie est intacte, les chansons de Thomas déjà mixées mais les moyens toujours aussi limités. En effet, Rémi Lange a choisi de faire du cinéma en marge du milieu. Lui qui a bénéficié d'une avance sur recette pour "Les yeux brouillés" son second film sorti en 2000 revendique un cinéma sans compromis difficilement compatible avec les exigences imposées par les producteurs. De plus, au pays des étiquettes, passer du documentaire à la fiction s'est révélé compliqué au moment d'en trouver un. Il décide alors de créer sa société et de sortir ses films en vidéo. Ainsi aux yeux du milieu "Le chanteur" est son troisième long-métrage alors que dans le faits il s'agit du sixième. Synonyme de retour sur le grand écran, car à défaut de producteur il a trouvé un distributeur. Son film est donc auto-financé, il y fait jouer ses connaissances et endosse le rôle d'homme orchestre pour tous les aspects techniques. Une liberté de création qui a un prix et le réalisateur de lâcher qu'un chef opérateur et un preneur son ont manqué, que le tournage a été compliqué avec sa seule caméra, tout comme le montage. Un manque de recul et des limites techniques qui sont visibles à l'écran tout comme l'écriture au jour le jour du scénario. Cela dit, Rémi Lange, invite le spectateur dans un univers généreux et le côté imparfait de son film transgenre, à la fois documentaire, film brut et comédie musicale, développe son propre charme.

* Le cake au sirop de Cordom, petite pépite musicalo-porno-humoristique inspirée par un passage du film Peau d'âne.


En compétition pour l'Esperluette du meilleur long métrage des 7ème rencontres cinématographiques In&Out, du 30 avril au 9 mai 2015 - http://www.inoutfestival.fr/