Festival In & Out par Carine Filloux - Vivant !

PDFImprimerEnvoyer

Index de l'article
Festival In & Out par Carine Filloux
Interview Benoît Arnulf partie I
Interview Benoît Arnulf partie II
Interview Benoît Arnulf partie III
Of girls and horses
Le chanteur
Broken Gardenias
Je suis Annemarie Schwarzenbach
Stand
Regarding Susan Sontag
Vivant !
The Punk Singer
Guilda, elle est bien dans ma peau
Palmarès
Toutes les pages

 

Vivant !
France, 2014
Réalisation: Vincent Boujon
Avec: Vincent, Mateo, Romain, Pascal, Eric


Vincent, Mateo, Romain, Pascal et Eric sont séropositifs. Ils sont réunis pour un stage de cinq jours afin de les préparer à un saut en parachute. Cinq  jours au cours desquels ils vont non seulement apprendre les techniques du saut mais aussi échanger des confidences sur leurs parcours.



JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


Que se passe-t-il dans le corps d'une personne qui apprend qu'elle est
séropositive ? Un immense vertige ? La sensation d'être aspirée par un
grand vide ? Une chute libre dans un abyme sans fond ? Une grande
paralysie face à la perspective de mourir ? Des sensations que l'on peut  rapprocher de celles ressenties avant un saut en parachute. Vincent
Boujon propose donc à Vincent, Mateo, Romain, Pascal et Eric, cinq hommes séropositifs, de se confronter, de nouveau peut-être, à ces questions mais dans le but de glorifier la vie. La séropositivité n'est plus une sentence de mort, la tri-thérapie permet d'avoir une vie normale et une sexualité sans risque. Qui le sait ? Qui aborde ouvertement ces questions avec les personnes concernées ? Personne. Le réalisateur a donc décider de donner la parole à ces hommes afin qu'ils
nous parlent de leur quotidien. Cinq hommes qui ont accepté de se livrer dans les détails les plus intimes à visage découvert. Ils ont tous un parcours différent, une attitude propre face à la maladie et à la sexualité et ont trouvé au sein de ce groupe une qualité d'écoute qui leur a permis de s'ouvrir pour partager un moment de vie fort et émouvant, dans le désir commun de faire avancer les choses, de faire entendre des voix non formatées sur les slogans de prévention mais bien
vivante, loin de l'image émoussée de la séropositivité au quotidien qui provoque encore de la discrimination au sein même de la communauté homosexuelle.

Le documentaire de Vincent Boujon se déploie entre les séances d'instruction, plus ou moins rapidement assimilées selon les protagonistes ce qui n'est pas sans ajouter une touche d'humour, et les confidences du groupe. Le spectateur sent à quel point celles-ci rapprochent les membres du groupe qui devient pratiquement une identité au moment du saut. Les quatre qui restent au sol ont les yeux rivés au ciel, même si pas toujours dans la bonne direction, tendus dans une double angoisse, celle accompagnant le copain qui saute et celle relative à leur propre saut qui se rapproche. La tension monte, les sourires se crispent dans le coucou qui les approchent du moment du saut, malgré le bras protecteur de l'instructeur sur les épaules.
Vincent Boujon a le bon ton de filmer chaque saut différemment, selon les enjeux propres à chacun, tel le dernier à s'élancer dont le spectateur verra seulement le saut hors de l'avion. C'était celui qui semblait le plus prompt à renoncer à la dernière minute pour redescendre avec l'avion.


En compétition pour l'Esperluette du meilleur documentaire des 7ème rencontres cinématographiques In&Out, du 30 avril au 9 mai 2015.