Arc en ciel musical sur une nuit des rois à l’indienne : Twelfth Night

PDFImprimerEnvoyer

Le festival Shakespeare d’Irina Brook se poursuit à Nice au TNN jusqu’au 21 février. Skahe Nice ! bouscule peut être les Niçois mais surtout les charme. De jour en jour, nous constatant encore et toujours combien cet auteur universel continue à inspirer des adaptations libres dans le monde entier.

 

Théâtre

En assistant à Twelfth Night au TNN, un spectacle en hindi, sur titré d’après La nuit des Rois, adaptation Amitosh Nagpal, mise en scène d’Atul Kumar, nous sommes vraiment dans ce registre. Musiciens et danseurs sur scène, à la manière traditionnelle du folklore indien, nous suivons au milieu des rires et des chansons, l’histoire des jumeaux séparés dans un naufrage après une tempête. Nous rentrons dans l’intrigue sans nous en rendre compte avec les comédiens et danseurs venus de plusieurs régions de l’Inde! Travestissements, subterfuges, manigances, chants d’amour, danses et retrouvailles nous y mènent. Par les voix magnifiques des chanteurs, nous découvrons des émotions populaires d’une grande fraîcheur. Les chants sont chargés d’images, les mélodies colorées de fioritures. Les sentiments amoureux exaltés selon les codes et coutumes du pays alternent avec des effets comiques et pirouettes d’autres personnages. On ne doute pas du pouvoir équivoque de séduction de Césario /Viola sur Olivia, mais le rapide retournement amoureux d’Olivia vers Orsini surprend. Dans une ambiance de carnaval et de travestissements tout est bien qui finit bien !

Les thèmes, les sentiments sont là en filigrane au milieu des rebondissements et clowneries diverses, avec des allusions à notre actualité.

Ce spectacle généreux et surtout musical est allé droit au cœur du public. Les costumes, les couleurs, les douces mélodies d’Olivia, la joie communicative des comédiens invitent au partage. Danseurs et chanteurs viennent à notre rencontre. On ne peut que les remercier de nous entraîner dans leur danse. Jouée à Nice quatre jours seulement, cette jolie adaptation populaire et colorée d’esprit bollywoodien de la Nuit des rois, nous a agréablement divertis.


Brigitte Chéry