Inauguration réussie de l’Espace Léo Ferré du Toursky-Marseille et présentation de Marciel L’enchanteur ! L’histoire d’une naissance

PDFImprimerEnvoyer

Il aura fallu vingt ans d’attente et de combat pour Richard Martin pour obtenir son nouvel espace sur les terrasses du Toursky dans le quartier de Saint-Mauront, l’un des quartiers les plus déshérités de Marseille.

 

Evénement

Il peut s’enorgueillir cependant de posséder l’un des phares culturels de l’hexagone, seule véritable aventure de théâtre populaire sur les traces du Théâtre Quotidien de Marseille réussi depuis Jean Vilar. Rappelons que le Toursky a accueilli depuis sa création les plus grands artistes dans leurs domaines : Roberto de Simone, Tadeusz Kantor, Claude Régy, Jérôme Savary, Marie-Claude Pietragalla, Heiner Muller, Stéphane Braunschweig, Piotr Fomenko, Vladyslas Znorko, Jean-Marie Villégier…

Il était normal pour Richard Martin, défenseur des mots de Léo Ferré à travers le Monde de baptiser ce nouveau lieu par le nom du poète, compagnon de route.

Léo Ferré aimait dire du Toursky « Ce Théâtre Toursky, c’est ma raison d’être marseillais »

Evénement

Marseille a bien changé depuis quarante ans. Jadis désert culturel, elle est désormais l’une des villes les plus riches sur le plan théâtral : elle compte désormais une cinquantaine de théâtre, un des opéras les plus importants sur le plan européen, un ballet national.

En 2013, capitale européenne de la Culture, elle s’est enrichie de parfaites infrastructures telles le Mucem, la villa Méditerranée participant activement au développement économique de Marseille et sa région.

Réalisé en 2012-2013, l’espace Léo Ferré initié par l’architecte Édouard Sarxian présent ce dimanche a accueilli jusqu’ici quelques universités populaires, quelques compagnies régionales et nationales recherchant un lieu pour répéter.

Ce superbe et unique espace dans la continuité du Théâtre Toursky a fait l’objet d’un week-end d’inauguration les 22 et 23 novembre en présence de Marc Hollogne et son équipe.

On pouvait y croiser quelques élus tels que Lisette Narducci et son équipe, député maire du 2ème et 3ème arrondissement, Rudy Vigier pour la Région Paca, Smail Ali, conseiller municipal représentant le député Maire - Sénateur de Marseille Jean-Claude Gaudin.

Comme à son habitude, on est venu de toute la région, du département et de tous les quartiers de la ville pour découvrir ce nouveau lieu.

Evénement

 

Les passerelles du possible

L’espace Léo Ferré offre une belle salle de spectacle amovible pouvant accueillir deux cent personnes assises et trois cent cinquante personnes en configuration debout.

Il s’est doté d’un magnifique restaurant Les frangins de la night pouvant accueillir public avant le spectacle puis permettre de recevoir spectateurs et artistes à la fin des représentations. Un espace bar cosy est idéal pour les after et les avant soirées.

Richard Martin en maitre de cérémonie a donné les grandes lignes du projet artistique de l’Espace Léo Ferré. Il s’engage à promouvoir des créations de jeunes compagnies de notre région et d’ailleurs en les accueillant en résidence, y développera une programmation autour des musiques actuelles, classiques, lyriques, jazz et musiques du monde. Il devrait enfin permettre de développer les Universités Populaires. Il faut dire que Marseille ne possédait guère de salles de cette dimension. L’espace Léo Ferré se prête aussi aux expositions, colloques, réunions… Ce lieu poétique et magique pourra être loué à des prix modérés aux associations, comités d’entreprises ou particuliers pour diverses occasions selon la direction du théâtre.

Pour inaugurer ce lieu une création de Marc Hollogne, le créateur du Cinéma-Théâtre du 2 décembre au 3 janvier 2015.

Evénément

Après trente années de succès internationaux, les marseillais ont découvert le travail de Marc Hollogne au travers de l’illuminé au Théâtre Toursky en 2012.

Ce dernier lors d’une rencontre avec Richard Martin et son équipe en octobre a eu l’idée d’écrire spécialement pour l’Espace Léo Ferré un nouveau spectacle Marciel, L’enchanteur dans le tourbillon chantant de l’huissier. Il y a déjà quelques années, Marciel s’était fait remarquer en mélangeant très étroitement le théâtre et le cinéma.`

Evénement

Mais aujourd’hui, ruiné pour s’être fait tout voler, retranché dans une grange, il ne lui reste rien, excepté un piano, un écran, un projecteur de cinéma et quelques affaires courantes, dispersées autour d’un matelas de fortune.

Un huissier débarque pour saisir ses derniers biens alors qu’il passe ses nerfs sur le Misanthrope. Marciel essaie d’obtenir un sursis mais l’huissier ne veut rien entendre, à moins que ce ne soit pour pousser sa victime à se surpasser. Et c’est ce qui se produit… Marciel explose d’énergie… Il plonge dans une piscine, traverse un boudoir du 18ème siècle pour y rejoindre une courtisane truffée d’effets spéciaux, dialogue avec un fils imaginaire, se prend la tête avec un robot de la Nasa…

Soyons en sur cette création devrait être tellement réjouissante qu’elle devrait faire date à voir en famille ! C’est l’un des événements de l’actualité théâtrale de cette fin d’année.

Evénement

Marciel l’enchanteur se jouera à l’Espace Léo Ferré tous les jours sauf les lundi du 2 décembre au 3 janvier.

Le public aura la possibilité de voir ce spectacle les soirs du 24 décembre et 31 décembre et faire la fête dans ce nouvel espace lors d’un réveillon avec un cocktail détonnant de surprises au restaurant Les Frangins de la Night.

Une des meilleures manières de finir l’année ou de la commencer de la plus belle des façons.


Pierre Rotolo


www.toursky.org

Renseignements : 0 820 300 033

Présentation du spectacle :

http://www.youtube.com/watch?v=7D7Y1zVSnD8&feature=youtu.be