FÉLIX ET LES LOUPS UN FILM DE PHILIPPE SISBANE

PDFImprimerEnvoyer

Le spectateur sera surpris par le générique, sympathique dessin animé évoquant la Panthère Rose ou un film de Jean Yanne.

Puis, conseil, accrochez-vous à votre fauteuil, c’est parti pour quatre-vingt-dix minutes d’un suspens sans temps mort, sans repos, l’action est présente d’un bout à l’autre de ce film bien d’actualité avec le terrorisme qui frappe aveugle un peu partout. La menace de répandre un virus est hélas, elle aussi d’actualité et va servir de trame à ce film : Félix et les Loups. Les théories eugénistes sont avancées par la secte de l’Arche des Loups qui vise à travers un choix rigoureux à faire la souche d’un homme nouveau. On joue avec la génétique et la science et de telles théories sont un péril pour l’humanité.

Film

Félix est le héros ou anti héros de ce film. C’est un biologiste travaillant dans un service de l’armée, il se retrouve congédié car il n’a pas le diplôme requis pour son emploi. Tout va à vau l’eau dans sa vie, il a décidé de se suicider et sort de son appartement pour déposer des plantes sur le palier. La porte se referme et il est dehors. Un serrurier arrive pour ouvrir sa porte, sauf que ce dernier est surtout un artiste, il va devenir son ange gardien et tenter d’empêcher cet homme de se suicider. Félix se réveille à l’hôpital et se retrouve en un lieu étrange et secret. Tout alors commence et le spectateur va vivre à travers les venelles de Nice et de son carnaval cette histoire où il faut se méfier des confettis, mais nous en avons trop dit, allez voir ce film où la tension est permanente, bravo à Philippe Sisbane. On n’oubliera pas les interprètes de cette histoire  avec dans le rôle de Félix Julien Baumgartner qui semble en hypnose du début à la fin, très dur à jouer et un jeune talent prometteur, Alexis Gilot faux serrurier et ami fidèle de Félix

T Jan.




A la suite d'une tentative de suicide, un jeune biologiste influençable se retrouve embrigadé dans une organisation criminelle basée sur les hauteurs de Nice. L'apprenti serrurier qui lui a sauvé la vie, devenu entretemps son ami, tente de l'arracher aux griffes de l'Arche des Loups.

A l'origine de "Félix et les loups", le désir de faire un film à Nice depuis de longues années, la volonté d'y inclure le motif du Carnaval associé à de tendres souvenirs d'enfance, les masques et autres déguisements amènent eux l'image de la secte, s'en mêlent des idées de conspiration et se rajoute une pincée de bouc émissaire. Philippe Sisbane tient là tous les ingrédients de son premier long métrage. Un film qui oscille de manière revendiquée entre genre et comédie, une "comédie conspirationniste" pour reprendre les termes exacts du réalisateur niçois pour qui le message de vigilance passe mieux s'il est associé à de la légéreté et qui refuse que les personnages de son film se prennent au sérieux. Avec les limites que cela implique. Tout comme le fait d'avoir choisi pour personnage principal un trentenaire sans force de caractère, qui se laisse porter par les évènements et devient un terroriste en puissance prêt à éliminer un quart de la population sans sourciller, un anti-héros. Un personnage vendu plus complexe qu'il ne semble l'être au premier abord, lui qui a été un étudiant ambitieux et qui pourrait devenir à son tour un dangereux leader terroriste aigri par la vie. Cette vie qui, à ce jour, lui refuse toute satisfaction, ne cesse de le rabaisser, de lui montrer ses limites, sa médiocrité et de le ramener à une réalité devenue sans perspective. C'est quand il voudra la quitter cette réalité qu'elle va lui donner la possibilité de trouver un nouveau rôle, mais qui devient vraiment qui ? Entre étude psychologique et conte, Philippe Sisbane déploie les fils de sa toile conspirationniste pendant quatre-vingt dix minutes, menant à terme un cycle qui ne fait que donner vie au suivant. Et si en fait...

Carine Filloux

Félix et les loups

Sortie: le  29 octobre 2014

Durée : 1h30

Réalisateur : Philippe Sisbane

Avec : Julien Baumgartner, Patrick Messe, Claire Hélène Cahen et Alexis Gilot

Lien vers la bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=-89EiBYbAFk