BEIRUT  ART FAIR 2014

PDFImprimerEnvoyer

Si vous  décidez de faire un séjour à Beirut pour Beirut Art Fair, sachez que vous courrez un grand péril par une armée de femmes splendides  dont le regard envoutant vous fera succomber au charme oriental.

 

Cependant, , si vous conservez votre sang-froid , Art Beirut , bien que modeste  par le nombre  de galeries présentes, n’en est pas moins  remarquable par sa cohérence et la qualité des oeuvres offertes au visiteur.

Les arts du moyen orient y sont  bien évidemment majoritaires mais également l’extrême orient, l’Inde, la Thaïlande.

L’Europe n’est pas en reste avec certaines galeries à vocation internationale telle Mark Hachen  ainsi qu’une galerie d’Amérique latine.

Cette confrontation presque globale est riche d’impressions et de surprises pour l’occidental que je suis.

Ouverture au public le 18 avec une fréquentation très importante et la présence manifeste de nombreux collectionneurs avertis.

La majeure partie des galeries nous paraissaient très satisfaites deux heures après l’ouverture ainsi que l’organisatrice et fondatrice Laure d'Hauteville dont la rigueur, la courtoisie et la compétence n’est plus à prouver, après cinq années d’activité croissante de cet évènement Beiroutin qui bénéficie du soutien, et non des moindres de Madame Janine Maamari collectionneuse et commissaire de l’exposition, Art Media Agency  au sein de Singapore Art Fair — foire dédiée à la création artistique de la vaste région ME.NA.SA (Middle East, North Africa, South and South East Asia).

Il faut noter également l’installation de sculptures monumentales dans un parcours citadin qui entretien une accroche sociale notoire avec le public non initié.

Un évènement rafraîchissant  a ne pas manquer sinon cette année du moins l’an prochain .

19 09/ 2014

Jean-Pierre Giovanelli