Citations de Sade expliquées

PDFImprimerEnvoyer

Ces « Citations de Sade expliquées » paraissent dans la collection « Philosophie ». Le marquis de Sade aurait donc exercé dans l’amour de la sagesse. Une définition originale de l’amour ?

 

Il est vrai que l’amour est l’une des mesures de l’humain (et de l’inhumain). De quoi s’interroger sur l’Humanisme des intellectuels modernes qui se sont passionnés pour la lecture de ce drôle de philosophe. Pensée antisystématique, dit-on, mais systématiquement par le monsieur mise en œuvre, avec modération dirons-nous, car il y a loin de l’écrit à la pratique délinquante de l’auteur (quoi que...) Histoire fortement symbolique pour les lecteurs du vingtième siècle qui ont eu à connaître de bien pires pratiquants, petits et grands dictateurs, grands chefs et petits chefs exécutants qui proclamaient leurs vertus et auraient condamné publiquement celui qu’ils ne savaient peut-être pas être leur modèle lyrique. Et peut-être l’ont-ils détesté : décrire en noir sur blanc, en toute conscience, ce qu’eux mettaient en œuvre mais camouflaient avec de grands discours et oriflammes dans les arrière-cours de leurs inconscients… Le vingtième siècle a vu de médiatiques intellectuels s’attacher à lire (donc à faire lire) les écrits de Monsieur le Marquis. Bataille et Blanchot essaient une « dénazification » de Sade, mais Eric Marty écrira tout de même que «Sade est le chaînon manquant entre Kant et Auschwitz». Dans les années soixante, Foucault, Deleuze et Lacan tentent de rationaliser sa folie, et Barthes, Sollers, Klossowski se mesurent aussi au sujet (dans Tel Quel en 1967). Selon Georges Bataille, « Personne, à moins de rester sourd, n’achève les Cent Vingt Journées que malade ». À vous de voir…

 

Sade

Je n’ai guère compétence à explorer cette pensée, l’obsédée monotone répétition des complaisances du ci-devant ayant tendance à faire choir de mes mains au bout de quelques pages ses lourds ouvrages. En quoi ces extraits expliqués, que je ne me souviens pas avoir vus dans le Lagarde et Michard de mon adolescence, sont utiles en dégustation ou dégoûtation, au choix. Visite en cinq parties : La Nature et l’Homme. Dieu, la religion et le clergé. Le bonheur et la vertu. La société et la morale. Le pouvoir et le droit. Sade écrivain ou le trop-plein de soi-même. Après quoi vous aurez éclairé suffisamment votre petite lanterne pour savoir si vous pouvez prendre le risque épidémique d’entrer dans la noirceur des pages sadiennes.


Marcel Alocco


Citations de Sade expliquées

Par Matthieu Niango, éditions Eyrolles, 2014