Murs vifs !

PDFImprimerEnvoyer

 

miguel

Une fois de plus, la galerie Depardieu sait nous montrer l'originalité et la créativité d'un artiste. On avait déjà pu apprécier les œuvres en béton de Miguel Martin à la galerie de la Marine en 2007. Cette fois, il a accroché des pièces qui marient le bois et le béton : chambranle de fenêtre, de porte, escaliers, tout cela cernant ou étant cerné par le béton : « Le travail se fait à l’intérieur et à l’extérieur. Il y a une relation entre le mur et la fenêtre, relation au bâti. » Il faut dire que Miguel Martin a fait partie du groupe 70 qui remettait en cause le châssis, la toile, etc.



Ces pans de béton, troués, rongés, foisonnent de couleurs, de vie...
Comme il le dit, Miguel Martin travaille en aveugle et le résultat est époustouflant. Le bois ou est-ce le béton, éclate, probablement les deux, une souche, un pied de vigne, de vieux morceaux de bois érodés et polis par le temps, deviennent en s’unissant au béton des couples artistiques, se transforment en œuvres d’art, en tableaux sculptures. « Dans un tableau, il y a le châssis en bois, la peinture, le mur et la toile. Comme je refuse la toile, c’est le mur qui reçoit directement la peinture. Il ne faut pas confondre avec la fresque, ici, la peinture se construit en même temps que le mur. » Il nous reste à admirer, le mot n’est pas trop fort, ces blocs de béton et de bois, couples unis pour le meilleur ou pour le pire ? Ici ce n’est que pour le meilleur et l’artiste a réussi à donner une âme et la vie à des pans habituellement tristes et sinistres, alors chapeau ! Votre visite s’impose.

 

par T. Jan

Miguel Martin expose jusqu’au 6 mars ses ‘pans’ de mur à la galerie Depardieu 64 Bd Risso 06300 Nice.
Ouverture : du lundi au vendredi : 9 H 30 – 12 H 30 ; 14 H 30- 18 H 30 .