JEAN PAUL GOUDE, UNE INTROSPECTION

PDFImprimerEnvoyer

Cette exposition du théâtre de la photographie et de l’image, consacrée à l’un des maîtres de la publicité est l’un des événements majeurs de ce début d’année 2014. Si, comme beaucoup, vous êtes publiphobe, lassé d'être envahi à la télévision, dans la rue et dans la presse par ces messages publicitaires omniprésents, Jean Paul Goude va vous réconcilier avec la pub.

Ce sont 236 œuvres de cet artiste qui sont ici exposées. Autant de volets nous invitant au voyage, à la découverte d’autres horizons, d’autres personnes. Il y a des figures de l’histoire, des photos dont on se souvient comme Mao en train de nager ! Jean Paul Goude c’est, bien sûr, la mode et qui dit mode, dit Paris, qui dit Paris dit parfum. On a tous en mémoire ce spot où les fenêtres d’un immeuble haussmannien, s’ouvrent et se ferment en rythme. Le publiciste est aussi dessinateur et des dessins, des esquisses surgit le film, la photo et la pub devient œuvre d’art. Les Galeries Lafayette, Paris, les grands boulevards et le métro, Goude y a laissé sa trace. En 1989, c’est lui qui règle les festivités du bicentenaire de la révolution française. Les stars comme Naomi Campbell ou Grâce Jones furent honorées par ce génie de l’image. Jean Paul Goude est un magicien, il fait apparaître ce qui n’est pas, montre ce qui est et le résultat est là, merveilleux, magnifique. Un film de cinquante minutes nous emmène dans les coulisses de la création et retrace sa carrière. On revoit avec émotion le défilé du bicentenaire de la révolution, les œuvres les plus marquantes de Goude.

 

Goude

Cette exposition qui se tient jusqu’au 25 mai au théâtre de la photo et de l’image à Nice. On ne saurait que vous encourager à y aller ! Un moment d’intimité à partager avec un maître de l'image. Son nom rime parfaitement avec : mode, parfum, Paris et la France.

 

 

T Jan.