Les Nuits du Sud à la sauce Deluxe

PDFImprimerEnvoyer

C’est l’histoire de trois collégiens qui jouaient de la musique, bientôt rejoints par deux autres lascars. Le groupe Deluxe est né en 2007 à Aix-en-Provence. Un quintet urbain aussi moderne que rétro qui a embrasé le festival azuréen Les Nuits du Sud. « C’est en nous inspirant des grands maîtres du hip-hop, du jazz et de la funk que nous avons créé notre propre recette musicale, dans laquelle une seule constante demeure : le groove », expliquaient-il lors de leur passage à Taratata en 2012. Et pour Deluxe et sa chanteuse détonante Lily Boy, la sauce ne prend jamais mieux que sur scène !

 

 

Nuits du Sud

Une jupe à moustaches

Alors que le public trépigne en criant « Deluxe ! Deluxe ! Deluxe ! », le groupe déboule sur les planches des Nuits du Sud. On retrouve Kaya à la basse, Pietre à la guitare, Kilo à la batterie, Pépé aux cuivres et Soubri aux percussions. Là, la brindille Lily Boy - qui a rejoint la bande en 2010 - bondit sur scène avec une jupe à moustaches : le ton est donné, ça va décoiffer. Les musiciens mêlent leurs influences pour produire un mélange incroyable de styles allant du rap au jazz, en passant par le hip-hop, la funk et l’électro. Un rythme soutenu par la voix énergique de Lily Boy.

Sur le bord de la scène

Le groupe partage son show survitaminé avec les jeunes et le public familial des Nuits du Sud. Quand ce n’est pas Pépé qui fait un solo au saxophone sous les applaudissements, c’est Lili Boy qui enchaîne les « Hey Oh » avec la main levée. Dans leur réinterprétation de la célébrissime Via Con Me de Paolo Conte, les Deluxe viennent tous sur le rebord de la scène pour balancer leurs bras de gauche à droite. Plus tard, ils font s’asseoir tous les spectateurs pour se lever ensemble en criant : I’m a Superman.

Nuits du Sud

Premier album attendu

Il faut dire que les Deluxe ont appris à connaître le public en faisant leurs débuts dans les ruelles aixoises. C’est d’ailleurs lors d’une de ces prestations urbaines qu’ils rencontrent Zé Matéo de Chinese Man Records. Le label produit leur premier EP en 2011, Polishing Peanuts et les envoie en tournée dans toute la France. Après la sortie du single Daniel début 2013, le groupe a profité de ce concert aux Nuits du Sud pour dévoiler le nom de son premier album, attendu pour septembre : Deluxe Family Show. A consommer avec modération pour les inconditionnels de chansons à textes ou de musique d’ambiance. Pour les autres, un seul mot d’ordre : « Adoptez la moustache ! »


Tanja Stojanov


Festival musical Les Nuits du Sud, édition 2013 du 12 juillet au 10 août. Place du Grand Jardin, 06140 Vence. Tarif sur place : 20 € adultes, 14 € étudiants et - de 18 ans, gratuit pour les - de 12 ans. Tarifs réduits en prévente. Tél. 04.93.58.40.17. Programmation et réservations sur le www.nuitsdusud.com