Emil Nolde, La splendeur des couleurs. / Museum Frieder Burda, Baden Baden

PDFImprimerEnvoyer

Le Museum Frieder Burda, est en parfaite harmonie avec son environnement naturel, celui de la Lichentaler Allee, au cœur d'un célèbre parc romantique de Baden Baden en Allemagne. Conçu par l'architecte New Yorkais Richard Meier c'est un bijou d'architecture contemporaine, magnifiquement inséré dans la nature. Ouvert en 2004, il est devenu, au fil des expositions, l'un des haut lieux de l'expressionnisme, allemand bien sur, mais aussi international.

 

Exposition

Le fondateur Frieder Burda(1), passionné par l'expressionnisme et par la couleur « souhaite que son musée amène autant de personnes que possible à s'intéresser à l'art ». Sa collection comprends plus de 1000 tableaux, sculptures et dessins pour la plupart d'art classique moderne mais aussi contemporains. Une collection tout à fait personnelle et revendiquée comme telle. « Ma collection comporte peut-être des faiblesses, mais c'est la mienne ! » nous déclarait-il fièrement en 2003, avant même l'ouverture de son musée, voulant ainsi se distinguer de ceux qui s'entourent d'une armée de spécialistes qui achètent en leur nom et constituent des collections parfaites mais impersonnelles...

 

Exposition

L'importante exposition Emil Nolde, peintre majeur de l'expressionnisme allemand magnifiquement mise en scène est organisée en coopération avec la Fondation Nolde Seebüll, avec comme commissaire d'exposition Manfred Reuther, ex directeur de cette fondation. Quatre vingt œuvres sont présentées, de ses premières peintures réalisées en 1895/96 à l'age de trente ans, peuplée de trolls grotesques inspirées des sagas scandinaves –Il réalise sur ce thème une série de cartes postales qui recueillent un grand succès et lui procurent des revenus conséquents qui lui permettrons ensuite de voyager– aux dernières œuvres des années 50.

Exposition

Séjournant à Paris au tournant du siècle, il est influencé par Manet, Daumier mais surtout par Gauguin et bien sur par Van Gogh et ensuite fortement par Munch.

Pour lui, les couleurs de Gauguin n'étaient pas assez nerveuses.

Exposition

La couleur est pour Nolde un moyen d'expression naturel quasi instinctif, émotionnel, qui lui procure depuis son plus jeune age, une joie profonde. S'ajoutent son inventivité artistique et sa spontanéité qui font de cet artiste un virtuose de la couleur.

Exposition

Ses œuvres sont à la fois marquées par de nombreux et parfois lointains voyages à l'étranger et par un fort enracinement dans sa région d'origine, le Schleswig, situé à la frontière avec le Danemark. De Moscou à la Guinée, alors colonie allemande, il peint des personnages « en harmonie avec la nature ».

De sa période berlinoise, il représente des personnages de cabaret. On note ici des correspondances avec Matisse, la avec Asker Jorg... Certains tableaux font penser en effet au mouvement Cobra, pourtant plus tardif.

Exposition

Emil Nolde était religieux à la manière scandinave, peu démonstrative mais personnelle. Adam et Eve, le martyr des Chrétiens, les flammes de l'enfer sont pourtant représentées dans des couleurs fortes dessinant un univers prenant.

Emil Nolde est un romantique allemand fortement influencé nous dit Manfred Reuther par Caspar David Friedrich sans que cela soit explicite dans ses œuvres.

Exposition

Notons que ses personnages sont rarement identifiables en tant qu'individus mais représentent le paysan, le pécheur, la danseuse, etc.

Pas non plus de connotation sexuelle affirmée dans ses représentations féminines qui se cantonnes à une sensualité distante et réservée.

Exposition

Rappelons qu'après avoir espéré en un avenir nouveau pour les arts au tout début du nazisme, il a ensuite subit une censure féroce, ses tableaux étant montrés comme exemple de l'art dégénéré. S'en est suivi une période jusqu'à la fin de la deuxième guerre mondiale ou, reclu dans sa maison, il réalise de très nombreuses peintures qu'il nomme non peintes, qu'il gardait bien évidemment cachées...

Exposition

Au sous-sol du musée, une remarquable biographie imagée se déroule sur plusieurs murs et une salle est consacrée à son œuvre aquarelliste qui mériterait à elle seule le déplacement tant elles sont remarquables.

Une remarquable exposition bien documentée sur l'un des peintres majeurs du début et de la première moitié du XX° siècle.

Exposition

(1) voir en archive les articles que performArts a publié sur le Museum Frieder Burda.


15 juin – 13 octobre

www.museum-frieder-burda.de

Baden Baden, devenu le haut lieu de l'expressionnisme Allemand, ville d'eau au parfum romantique, peuplée de monuments de l'époque où l'aristocratie européenne s'y donnait rendez-vous, mérite absolument une visite.

Exposition

Le Museum Frieder Burda est relié par une passerelle en verre au Kunsthalle logé dans un bâtiment ancien qui contraste avec le musée contemporain consacré lui à l'art moderne. Il présentait une exposition d'Élisabeth Peyton, peintre américaine qui a connu la notoriété dans les années 90 pour ses portraits stylisés des vedettes de la musique Pop et des célébrités. Une mise en scène minimaliste de ces petits portraits caractéristiques de la peinture figurative des années 90 met bien en valeur le bâtiment qui apparaît dans toute sa splendeur..

Exposition

Christian Depardieu.