Libourne présente les 4 artistes nommés pour le prix Marcel Duchamp 2013

PDFImprimerEnvoyer

Créé en 2000 par l'association pour la Diffusion Internationale de l'Art Français ADIAF, le prix Marcel Duchamp récompense chaque année un artiste français ou résident en France, représentatif de sa génération et travaillant dans les arts visuels : installation, vidéo, peinture, photographie, sculpture, etc.

 

Exposition

La ville de Libourne, près de Bordeaux avait reçu en 2012 le centre Pompidou Mobile et avait organisé parallèlement l'exposition entre ciel et terre avec le FRAC Aquitaine. Fort du succès de ces événements qui ont attiré un nombre considérable de visiteurs, Thierry Saunier, Conservateur du Musée de Libourne accueille dans l'ancienne chapelle du Carmel et dans la grande salle du musée de l'Hôtel de ville les quatre artistes nommés pour le prix Marcel Duchamp 2013 : Farah Atassi, Latifa Echakch, Claire Fontaine et Raphaël Zarka.

Selon Thierry Saunier, ces artistes contemporains ont en commun leur attachement au passé, à l'histoire. Leurs œuvres n'en sont pas moins radicales et posent le problème du rapport entre culture et société. Elles interrogent nos comportements de consommateurs. Elles sont à la fois le reflet et la critique des objets et de l'environnement que notre civilisation produit.

Exposition

Deux œuvres provocatrices du collectif Claire Fontaine, formé de deux artistes James Thornhill et Fluvia Carnezvale STRIKE (appartenant au Frac aquitaine) et deux drapeaux français salis par des inscriptions racistes : la France aux français sur l'un et Laissez-les chez eux sur l'autre (appartenant à l'un des membre de l'ADIAF) reflètent l'engagement politique de ce collectif qui à pris pour nom une marque de cahier d'écolier mais qui évoque aussi le fameux urinoir de Marcel Duchamp... On est bien dans le sujet !

Contemporains, ils le sont par l'interrogation que leurs œuvres suscitent sur les origines de la culture et sur son rapport avec la politique.

Exposition

Farah atassi, née à Bruxelles de parents syriens, est diplômée de l'ENSBA de Paris. Elle peint des espaces d'habitation (cuisines salles d'attente...) vides entièrement carrelées dont le calepinage géométrique défie la perspective avec des effets d'échelle très réussis. Un univers étrange à la fois familier et improbable.

Latifa Echakhch Née au Maroc, diplômée de L'école nationale supérieure d'art de Cergy-Paris et de ENSBA de Lyon. L'installation présentée à Libourne est à la fois poétique et ancré dans un environnement contemporain une mise en scène dépouillée et évocatrice d'un univers qui rappelle ses origines marocaines : objet mystérieux sous voile posé sur un guéridon, verres à thé cassés...

Exposition

Raphaël Zarka diplômé de l'ENSBA de Paris présente une reconstitution d'un prototype de draisine ayant servi à la mise au point de l'Aérotrain, le projet futuriste de l'ingénieur Bertin, abandonné dans les années 70 au profit du TGV. Son hommage à la science et à la technique renvoie à une sorte d'archéologie récente, une nostalgie

Exposition

Rendez-vous à Paris en octobre à la Fiac pour l'attribution du prix Marcel Duchamp.

C.D.