Cadavre exquis : suite méditerranée

PDFImprimerEnvoyer

Empire romain, expansion de l'Islam, croisades, expansion du catholicisme, empire espagnol, empire ottoman, phéniciens, peuple marin et bien d'autres aventures ! La mer Méditerranée, a son histoire et une histoire bien fournie... Syrie, Espagne, Italie, Algérie, Israël, Chypre, Tunisie, Égypte, Maroc, Turquie, Grèce, Liban, Palestine, France, sont tour à tour représentés.

 

Exposition

Le but du jeu – car oui, il s'agit bien d'un jeu – est celui créé par les surréalistes : le cadavre exquis. Chaque artiste sélectionné se passe le relais sans connaissance de l’œuvre de l'artiste précédent. Ainsi chacun avance presque à tâtons avec pour seule ligne de fuite le thème de l'exposition. Ce thème en question n'est autre – vous l'aurez compris – que celui de la mer méditerranée et de ses peuples. Le résultat donne alors un ensemble plus ou moins organisé, où les œuvres positionnées se répondent, sans pour autant le faire. Une vision propre à chaque artiste qui nous parle et se positionne en tant que pédagogue, sur le pays dont il est originaire.

Exposition

Une expérience sensible où le spectateur est pris à parti. Ce dernier s'immerge dans chaque territoire visité. Une visite intime guidée par le bon vouloir de l'artiste et la façon dont il ressent son espace. Les paysages n'ont pas la même connotation que ceux que l'on connaît déjà à travers les médias ou une expérience personnelle. Une subjectivité d'autant plus renversante qu'elle s'adresse – et se dresse – à nous de diverses manières, selon chaque discipline exercée par l'artiste. Une immersion d'autant plus importante de la part du spectateur qui peut intervenir dans l’œuvre. Par exemple, dans celle du grec Ilias Poulos, Mémoires d'exil qui, par la présence de jumelles, laisse la possibilité de grandir les images et donc d'être au plus près des visages exposés.

Exposition

De la vidéo à la photographie, de la sculpture à la performance, du jeu des lumières au jeu des sonorités, tous crées et montrent leur indépendance. Du récit de la Méditerranée telle qu'on la perçois aujourd'hui, au mythe de la tour de Babel revisité en passant par des enjeux politiques et sociologiques, voire philosophiques, rien n'est laissé pour compte.

Exposition

Et, pour compléter son savoir, une vidéo de cinq heures retraçant les étapes de la réalisation de chaque artiste est disponible dans les locaux du musée.

Exposition

Manon Formaggio


Cadavre exquis : suite Méditerranée

Musée Granet Aix en Provence

Du 13 janvier au 13 avril 2013

Orhan Pamuk, Diana Al-Hadid, Bouchra Ouizguen, Nourredine Ferroukhi, Marwan Rechmaoui, Lia Lapithi, Philippe Favier, Ilias Poulos, Fabrizio Corneli, Sigalit Landau, Georgia Spiropoulos, Sharif Waked, Abdelwahab Medded, Moataz Nasr, Carmen Calvo