MOUVEMENTS FLOUS !

PDFImprimerEnvoyer

Hannaka expose jusqu’au 13 octobre ses photos noir et blanc A la Galerie Depardieu à Nice. L’artiste dérobe l’instant furtif où le quidam arpente les rues de la grande ville, ici New-York. La photo n’est pas un portrait, tout est flou, le personnage semble absorbé par le store ou est-ce l’inverse ?

 

Cette série prise dans ‘big apple’ après une tornade rend les effets de brillance, de reflet et le cliché devient léger et éthéré. Hannaka multiplie ainsi les illusions où le mouvement est perpétuel, comme un cœur qui bat, un balancier, ses photos sont vivantes. La photographe sépare, unit, déstructure, restructure, un va et vient permanent. Qui est maître de la matière : le personnage ou l’objet ? Le résultat devient abstrait, toujours cette quête du mouvement : « Tout est en perpétuel mouvement sur notre terre. » nous dit Hannaka.

 

Hannaka

Elle nous explique sa technique : « Je travaille en musique, cela m’isole du bruit, je deviens spectatrice dans la contemplation du mouvement. Prenez ce champ de blé, il créé une figure et ce mouvement amène le renversement du décor. Je peux rester deux ou trois heures au même endroit, prenant plusieurs clichés d’un même plan, je vois les gens passer... » Hannaka est la photographe du mouvement, elle nous fait comprendre par ses clichés que tout est illusion, et que peut-être nous vivons la tête en bas, sans même en avoir conscience : « Tout tourne, tout se déplace et se confond, sans que jamais nous nous en apercevions. Mes photos, à l’envers ou en mouvement sont la représentation de ce tourbillon, si étrange, si captivant, qu’est notre vie sur terre. » Hannaka nous invite dans son univers, un monde débarrassé de violence et où le champ de blé, danse sous les caresses du vent, cheveux brillants au soleil. Cette exposition séduira les amateurs de poésies et de voyages oniriques.


T Jan.


Galerie Depardieu « hors les murs »

18, avenue des Fleurs Nice

Tél. 04.93.96.40.96.

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.