Hadra Trance Festival 2012 – Ou la danse de la pluie

PDFImprimerEnvoyer

Cette année, c’est dans le froid et sous la pluie que se sont retrouvés les amateurs de musique Trance Psychédélique. La petite commune de Lans-en-Vercors (Isère) a accueilli pour la troisième année consécutive, ce festival électronique, un peu controversé, où règne pourtant une ambiance festive, conviviale et bon esprit.

 

 

hadra

Les festivaliers ont du se serrer les coudes pour se tenir chaud et sur le dance floor la motivation et la bonne humeur se faisaient tout de même ressentir.

Les organisateurs, l’équipe de bénévoles, de sécurité et de secours ont eu bien du courage de maintenir un tel événement, malgré les températures bien automnale de cette fin d’été.

Implanté dans un cadre naturel exceptionnel, le festival est placé sous le signe de l’écologie permettant de préserver le site, la faune et la flore. Récompensé en 2010 par l’organisme de contrôle européen A Greener Festival, l’Hadra met à la disposition des festivaliers, tris sélectif et toilettes écologiques...

Comme lors de ses précédentes éditions, de deux scènes proposaient une programmation éclectique et pluridisciplinaire, regroupant musiciens, vidéastes, et artistes plasticiens. On pouvait donc profiter des différents styles que comprend la musique Trance sur la scène principale comme l’Ethno Trance (Secret Vibes), la Progressive Psytrance (Vaishiyas, D-Root…), la Full-On (Driss, Ital…) et Dark Psytrance (Shotu, Penta…).

hadra

Le groupe internationalement reconnu Balkan Beat Box, tête d’affiche de cette année, fut programmé le samedi soir, pendant une accalmie climatique. Ce groupe mélange différentes influences, musique balkanique, flow hip-hop saupoudré de touches orientales et agrémenté d’un beat électro percutant. On pouvait y voir aussi Secret-Vibes, groupe français électro-acoustique, inspirés de sonorités ethniques de divers horizons. Un savant mélange de samplers et d’effets spéciaux électro et d’instruments traditionnels (Didgeridoo, guitare ou flûte) accompagnés d’une voix.


Elsa Depardieu