performArts

La commedia dell’arte, enfin, au OFF d’Avignon 2019 ‘Il falso magnifico’ – Carlo Boso – Cour des platanes 19h45

PDFImprimerEnvoyer

Lundi, 22 Juillet 2019 14:58

« La première chose qui disparait quand un état se transforme en état totalitaire est la comédie et les comiques… » Groucho Marx

En 1697, Louis XIV ‘expulse’ les comédiens italiens de la commedia dell’arte qui jouaient en alternance avec la troupe de Molière au Palais Royal. Ils y avaient donné ‘La fausse prude’ une pièce satirique où l’on reconnut aisément Madame de Maintenon.

Lire la suite...

 

ALBERT CHUBAC au MAMAC

PDFImprimerEnvoyer

Jeudi, 18 Juillet 2019 14:11

Le Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice, (MAMAC) présente une exposition d’Op Art intitulée « Le diable au corps », sous-titrée « Quand l’op art électrise le cinéma ». Parce qu’il s’agit des moyens d’une exposition dans un musée, la présence du cinéma reste forcément marginale, davantage rapports théoriques que dialogue avec des œuvres dont les ressorts d’objets technocratiques seraient plutôt le revers de la recherche du vivant spontané exprimé par le jeune cinéma des années soixante. Ce qui donne dans une exposition bien construite et séduisante, une belle et agréable synthèse de pratiques dans leur temps dominantes. Tendance Op et Cinétique qui à distancier finit trop souvent par choir dans un décoratif qui s’avère toutefois très efficace et publicitaire.

Lire la suite...

 

Marc Bélit « L’Argentina » roman éditions Atlantica

PDFImprimerEnvoyer

Mardi, 11 Juin 2019 16:41

Second roman de Marc Bélit, auteur évoqué ici plusieurs fois, l’histoire de « L’Argentina » nous est racontée par un cinéaste, plutôt en déshérence, qui hérite d’une ancienne actrice sud américaine: double héritage, d’un appartement à Buenos Aires, et d’une valise de papiers (correspondances, photographies, journal intime de l’héroïne), avec comme condition la dispersion de ses cendres dans en un point précis de l’Atlantique, indiqué dans son testament. Commence alors, d’abord dans un truculent cargo, puis dans la découverte d’une ville, l’aventure d’un double voyage, à la fois autobiographie d’une artiste imaginaire et voyage d’un cinéaste partant à la recherche de son sujet, vérifiant, corrigeant ce modèle.

Lire la suite...

 
 

RENCONTRE avec ENEA SCALA Une ETOILE –très- MONTANTE du CHANT LYRIQUE

PDFImprimerEnvoyer

Mercredi, 29 Mai 2019 15:29

Nous avons rencontré Enea Scala, magnifique ténor belcantiste, étoile montante dans le monde ardu des chanteurs d’opéra. Acclamé à chacune de ses apparitions, il a gagné la faveur du public marseillais. Enea Scala débute dans le rôle du Duc de Mantoue de Rigoletto de Verdi qui sera à l’affiche de l’Opéra de Marseille en ce beau mois de juin 2019. Elégant, sympathique, charmant, Enea Scala a répondu avec plaisir à nos questions :

Lire la suite...

 

MAISONS D'ARTISTES : LA MAISON DE KARINA YALUK A ASUNCION une expérience lumino-chromatique

PDFImprimerEnvoyer

Mercredi, 24 Avril 2019 12:09

Il y a des thématiques éprouvées dont on a tiré expositions et livres : ateliers d'artistes, collections d'artistes ou maisons d'architectes. Moi j'ai un thème qui me trotte dans la tête, ce sont les maisons d'artistes. J'en ai précisément 3 en tête : la villa E1027 d'Eileen Gray à Roquebrune Cap Martin, la maison de François et Sido Thévenin à Cannes La Bocca et la maison de Karina Yaluk à Asuncion. Ce sont trois maisons où sont intervenues des artistes femmes, dessinée par une peintre et décoratrice pour la première et métamorphosées pour les deux autres, et qui sont des expériences de vie uniques. Maisons-corps-abris où l'identification entre la maison et son occupante est totale, maisons génésiques qui sont autant d'expériences sensuelles du monde.

Lire la suite...

 
 

Page 1 sur 10